COUPE DU MONDE, ÉPISODE CINQ À STUTTGART

L'an passé, le Grand Prix avait souri à Ludger Beerbaum et Gotha, sa fille de Goldfever. Crédit Dirk Caremans/FEI

Dimanche 18 novembre - 19h28 | Sébastien Roullier

COUPE DU MONDE, ÉPISODE CINQ À STUTTGART

Après les deux premières étapes scandinaves puis un petit week-end de relâche, la Coupe du monde de saut d’obstacles a enchaîné trois week-ends d’affilée à Lyon, Vérone puis Stuttgart, depuis hier et jusqu’à dimanche. Ces vingt-huitièmes Stuttgart German Masters accueillent aussi la Coupe du monde de dressage, dont le Grand Prix a été disputé ce matin.


 
Le circuit de la Coupe du monde FEI effectue ce week-end sa première escale de la saison en Allemagne – le seconde aura lieu du 17 au 20 janvier à Leipzig. Après quatre étapes dans cette Ligue d’Europe de l’Ouest, l’Espagnol [Sergio Alvarez Moya] est solidement installé en tête du classement général provisoire, lui qui a réussi la prouesse d’inscrire des points à chacune de ses sorties et sur trois chevaux différents : [Carlo 273], [Action Breaker] et [Zipper], vainqueur dimanche dernier à Vérone, en Italie. Deuxième de ce classement, le Français [Kevin Staut] pointe à vingt longueurs mais ses trente-huit points lui assurent presque déjà sa qualification pour la grande finale de Göteborg, en Suède. Avec trente-cinq et trente-deux unités, le Néerlandais [Jeroen Dubbeldam], vainqueur à Oslo, et le Suisse [Pius Schwizer], victorieux à Lyon, n’en sont plus très loin.
Stuttgart accueille bien entendu le gratin du jumping mondial, bien décidé à succéder dimanche après-midi à Ludger Beerbaum et Gotha dans le Grand Prix Coupe du monde. Chez elle, l’Allemagne aura évidemment la faveur des pronostics avec [Christian Ahlmann], [Marco Kutscher], [Marcus Ehning], [Hans-Dieter Dreher], [Carsten-Otto Nagel], Ludger Beerbaum, [David Will], [Meredith Michaels-Beerbaum], [Philipp Weishaupt] et d’autres dont le jeune "Kaiser" du concours complet, [Michael Jung], qui occupe son hiver en faisant la tournée des plus beaux indoors.
Le combat pourrait bien s’apparenter à un match Allemagne contre le reste du monde. On suivra donc la Grande-Bretagne, conduite par [Scott Brash], [Ben Maher] et [Michael Whitaker], l’Irlande de [Denis Lynch] et [Shane Breen], la Suisse d’[Arthur da Silva], [Janika Sprunger], [Pius Schwizer] et du numéro un mondial [Steve Guerdat], les Pays-Bas de [Leon Thijssen] et [Jur Vrieling], la Suède de [Jens Fredericson] et [Rolf-Goran Bengtsson] et la Belgique d’[Olivier Philippaerts] et [Gregory Wathelet] sans oublier l’Espagne de [Pilar Cordon] Muro et Sergio Álvarez Moya, l’Italie d’[Emanuele Gaudiano] et le Portugal de [Luciana Diniz]. En plus de cette riche concurrence européenne, il faudra compter avec les Américaine [Laura Kraut] et [Jessica Springsteen], l’Australienne [Edwina Tops-Alexander] et le Brésilien [Rodrigo Pessoa].
La France dispose une fois encore d’atouts forts avec [Kevin Staut] et [Silvana]*HDC, [Penelope Leprevost] et [Nayana], [Eugenie Angot] et [Old Chap Tame] ainsi que [Patrice Delaveau] et [Ornella Mail]*HDC ou [Carinjo]*HDC. Le Grand Prix débute dimanche à 14h30.
Dès hier soir s’est disputée la première épreuve qualificative, jugée au barème C. Elle a été remportée par Hans-Dieter Dreher et [Constantin B], déjà très performants le week-end dernier au CSI 5* de Vienne. L’Allemand a devancé le Rodrigo Pessoa sur [Let s Fly] et Shane Breen sur [Cos I Can]. Kevin a classé Silvana à la neuvième place. Patrice termine treizième avec Ornella, Eugénie seizième avec Old Chap et Pénélope vingt-deuxième avec [Nice Stephanie].

 
Sébastien Roullier

À lire également...

Réagissez