PAU A BIEN PRÉPARÉ SES CHAMPIONNATS DU MONDE D'ATTELAGE

Claire Lefort termine cinquième en attelage solo Poney

Mardi 06 novembre - 18h22 | ma.thierry

PAU A BIEN PRÉPARÉ SES CHAMPIONNATS DU MONDE D'ATTELAGE

Après le CCI 4* la semaine précédente, le domaine de Sers était l’hôte ce week-end de deux CAIO et d’un CAI. Un concours d’attelage de très haut niveau qui a vu plus de douze nations au coude-à-coude pour monter sur le podium.


 
Les poneys ont été les premiers à entrer en piste avec le CAIO (concours international d’attelage officiel). Rendez-vous de tous les meilleurs meneurs d’Europe et même de plus loin, la ville de Pau a opportunément été choisie par la FEI pour organiser l’an prochain, à la même date, les championnats du monde d’attelage poneys. C’est la première fois que ces championnats seront organisés en France, ce qui a conduit beaucoup de meneurs à venir reconnaître les terrains. L’attelage à un, deux ou quatre poneys est très prisé dans les pays d’Europe du nord. La championne du monde en titre Kristina Klindt, est d’ailleurs danoise. En France, la Fédération oublie peut-être que cette catégorie d’attelage est du même niveau que celle des chevaux. Les meneurs français mériteraient certainement plus d’attention et de soutien.
Face à ce plateau très relevé, deux Françaises ont relevé de défi avec brio. Claire Lefort en Poney Solo, déjà titrée cette année au Pin et à Saumur en CAI, termine première Française à la cinquième place. Karine Poentis obtient en Paire une excellente troisième place. Double championne de France, engagée aux précédents championnats du monde, elle est une valeur sûre. Seule la catégorie à Quatre Poneys n’a pas souri aux Français, les deux teams perdant un peu de terrain lors du marathon après un bon dressage. Gilles Moussu termine tout de même à la quatrième place, de bon augure en vue de l’an prochain. Par équipes, la France termine deuxième derrière les Allemands et devant les Belges.
Le CAIO à deux chevaux (AT2) était l’occasion pour les meneurs de faire le point avant la saison prochaine qui verra aussi les championnats du monde de cette catégorie. La Française Eve Cadi Verna, de nombreuses fois titrée et engagée aux derniers championnats du monde, poursuit sa progression, terminant quatrième en bonne position derrière les champions en titre. Enfin du côté des CAI (un cheval et quatre chevaux), l’enjeu était moins important, le prochain grand rendez-vous pour les attelages à quatre chevaux étant les Jeux équestres mondiaux de Normandie, en 2014. On a quand même vu une très belle seconde place d’Anthony Horde avec son team. En cheval solo, le premier Français Yannick Cherel est à la cinquième place tandis que l’équipe de France est deuxième derrière les Pays-Bas et devant le Danemark.
Ce concours de très haut niveau a associé une organisation impeccable, un accueil sans fausse note et des parcours de très grande qualité. On n’en attend pas moins l’année prochaine pour les championnats du monde Poneys.

 
Patrick Crasnier
 

 
LES PODIUMS

 
Poneys solo CAIO
1. Kristina Klindt (DAN)
2. Robert Buck (G-B)
3. Edwin Kieffer (ALL)

 
Poneys paires CAIO
1. Christoff Weihe (ALL)
2. Karel Van Kerem (P-B)
3. Karine Poentis (FRA)

 
Poneys Team CAIO
1. Jozsef Dobrovitz (HON)
2. Laurie Astegieno (É-U)
3. Dieter Hosf (ALL)

 
Chevaux paires CAIO
1. Harrie Verstrappen (P-B)
2. Gerard Leijten (P-B)
3. Ca Miguel-Angel Gutierrez (ESP)

 
Chevaux Solo CAI
1. Frans Helleger (P-B)
2. Pan Neil (G-B)
3. Carlos Sanjuan Fandos (ESP)

 
Chevaux Team CAI
Juan Real Garcia (ESP)
Anthony Horde (FRA)
Ernesto Colman Mana (URU)

 
EQUIPES PONEYS
1. Allemagne
2. France
3. Belgique

 
EQUIPES AT2
1. Pays-Bas
2. France
3. Danemark

À lire également...

Réagissez