Lundi 05 novembre - 18h32 | Sébastien Roullier

CDI-W LYON : ADELINDE SANS CONTESTE

Après Odense, Adelinde Cornelissen s’est emparée de la deuxième étape de la Coupe du monde Reem Acra organisée à Lyon. En selle sur Jerich Parzival, la Néerlandaise réalise sa meilleure performance en décrochant une moyenne de 89,375%.


Le spectacle s’annonçait de qualité et le public n’aura pas été déçu des prestations des quinze couples qui se sont succédés sur la piste d’Eurexpo. Comme la veille dans le Grand Prix, [Claire Gosselin] s’est élancée dans les premières avec [Karamel de Lauture]. Si la cavalière tricolore n’en était pas à son coup d’essai sur une étape Coupe du monde, les choses auront été un peu plus compliquées avec un Karamel très chaud, « presque incontrôlable au galop » comme le soulignait Alain Francqueville en sortie de piste. Les fautes se sont enchainées dans le travail au galop avec une grosse défense en fin de reprise ne permettant pas au couple de dépasser les 66% et de conclure à la quinzième place. « Le cheval a chauffé ce qu’il ne fait pas d’habitude. C’est dommage car le travail au trot était expressif et les piaffers en progrès », confie le sélectionneur français. De son côté, pour son baptême du feu sur la Coupe du monde, [Jessica Michel] conclut avec une neuvième place dans la Libre, avec une moyenne de 73,350%. « J’ai essayé de monter Riwera un peu plus fort pour qu’elle soit plus dynamique et avec encore plus d’expression, mais elle n’a pas encore l’habitude ce qui a entrainé de petites fautes sur l’ensemble de la reprise », explique Jessica Michel avant d’ajouter : « Je suis cependant très contente du résultat car cela s’est bien passé alors que j’appréhendais un peu en voyant le plateau présent ici à Lyon ». Et quel plateau puisque plusieurs cavaliers avaient décidé d’engager leurs montures olympiques sur cette deuxième étape.

 
Un trio féminin

 
Malchanceuse à Londres, la Suédoise [Mina Telde] a su présenter Santana sous son meilleur jour en sortant de piste avec une moyenne de 76,350% après une reprise très dynamique. Deuxième la veille dans le Grand Prix, [Edward Gal] aura une fois de plus fait preuve de tout son talent en décrochant une moyenne générale de 79,125% avec Glock’s [Undercover]. Le Néerlandais pointera au final à la cinquième place derrière Patrik Kittel en selle sur Watermill [Scandic]. Très impressionnant dans son travail au passage et piaffer, le couple suédois, quatorzième à Londres, restera une fois de plus aux pieds du podium avec une note de 81,025%. Ce sont donc trois cavalières qui se sont emparées complètement du podium de cette étape lyonnaise de la Coupe du monde, comme l’année dernière. Sur sa traditionnelle reprise libre, [Adelinde Cornelissen] a déroulé une reprise techniquement et artistiquement parfaitement maitrisée. La tenante du titre parviendra même à dépasser les 89%, synonyme de record personnel avec Parzvial. « C’est toujours très agréable d’avoir le sentiment de se rapprocher encore un peu plus des 90% », souriait Adelinde. « Parzival est de plus en plus relâché en épreuve et je suis contente que le travail que j'ai fait ces derniers mois sur la décontraction, la souplesse et le soutien, soit apprécié de la part des juges et du public », poursuivait-elle. Elle aussi en piste avec une reprise maintenant bien connue, déroulée sur un thème très italien, [Valentina Truppa] aura su combler les juges pour grimper sur la deuxième marche du podium avec une moyenne de 83,350%. « J’aime beaucoup les reprises en musique et Eremo était comme souvent plus décontracté que sur le Grand Prix ». Médaillée d’argent par équipe aux Jeux olympiques de Londres, [Kristina Sprehe] complète ce podium féminin en selle sur Desperados. La jeune cavalière allemande de vingt-six ans a su repartir sur le bon pied après les quelques soucis auxquels elle a dû faire face dans le Grand Prix. Le couple sort donc de piste avec une moyenne de 82,250% suffisante pour lui assurer le podium pour sa première sortie depuis les Jeux.

 
Rendez-vous donc dans quinze jours à Stuttgart pour la prochaine étape de la ligue d’Europe de l’ouest.

 
A Lyon, Elodie Muller

 
Résultats :
1-Jerich Parzival & Adelinde  Cornelissen NED 89,375%
2-Eremo del Castegno & Valentina  Truppa ITA 83,350%
3-Desperados FRH & Kristina  Sprehe GER 82,250%
4-Watermill Scandic H.B.C & Patrik  Kittel SUE 81,025%
5-Glock´s Undercover & Edward  Gal NED 79,125%
6-Santana & Minna  Telde SUE 76,350%
7-Dablino FRH & Anabel  Balkenhol GER 74,850%
8-Smeyers Molberg & Marcela  Krinke Susmelj SUI 74,775%
9-Riwera de Hus & Jessica  Michel FRA 73,350%
10-Glock´s Tango & Hans Peter Minderhoud NED 72,075%
 

À lire également...

Réagissez