MUNICH OUVRE LA COUPE DU MONDE DE VOLTIGE

Nicolas Andréani, ici lors de la finale 2011 à Leipzig, est le grand favori de l'édition 2012-2013. Crédit Scoopdyga

Samedi 03 novembre - 18h04 | Sébastien Roullier

MUNICH OUVRE LA COUPE DU MONDE DE VOLTIGE

La troisième édition de la Coupe du monde de voltige débute ce week-end à Munich, où se tient à la fois un CSI 4* étape finale du DBK Riders Tour, et donc un CVI-W. Il s'agit de la première des cinq étapes qualificatives pour la finale. Quinze athlètes issus de sept nations vont s’affronter. La Coupe du monde FEI est ouverte aux meilleurs voltigeurs et voltigeuses du monde, les trois meilleurs résultats comptant pour le classement de la finale. Les six meilleurs hommes et femmes se qualifieront pour la finale, disputée à Braunschweig, en Allemagne, du 14 à 17 mars 2013.

 
Des épreuves de qualification pour cette série ont eu lieu cet été. Les champions du monde en titre, la Britannique Joanne Eccles et le Français Nicolas Andréani sont en tête, respectivement avec quatre-vingt dix et soixante-neuf points.
Victorieuse de la Coupe en 2012, Joanne Eccles ne défendra pas son titre dans la nouvelle série. Le dentiste de vingt-trois ans, qui avait remporté la finale à Bordeaux, en février, ainsi que sa sœur Hannah Eccles, qui a terminé à la quatrième place, n’étaient disponibles pour participer qu’à deux épreuves cette saison. Selon les règles de la série, les athlètes doivent concourir à un minimum de trois étapes. La vice-championne du monde danoise Rikke Laumann, numéro deux mondial, sera absente pour les mêmes raisons. La favorite sera donc la Suissesse Simone Jäiser, qui a recueilli soixante-huit points durant la saison estivale. Elle concourra avec Luk, le cheval avec lequel elle a pris la quatrième place aux championnats du monde, fin août au Mans. L’italienne Anna Cavallaro et la jeune Allemande Sarah Kay ont également de bonnes chances du succès.

 
Nicolas Andréani favori

 
Côté masculin, Nicolas Andréani, sacré pour la première fois champion du monde cette année, tentera d’ajouter la Coupe du monde à son palmarès. Le Français de vingt-huit ans est le grand favori de la série, ayant obtenu les meilleurs scores pour son élégance et ses performances parfaitement exécutées dans tous les concours auxquels il a participé en 2012. "Je vais faire de mon mieux, comme toujours", a-t-il dit. Médaillé d’argent au Mans, l’Allemand Erik Oese, également classé à la deuxième place des qualifications d’été, ne sera pas de la partie. "Malheureusement, il n’est pas possible pour moi de concourir à trois étapes mais j’espère obtenir une invitation pour Leipzig, qui est proche de ma ville natale", a-t-il dit. Les plus grands rivaux de Nicolas Andréani sont peut-être les Français Ivan Nousse et Jacques Ferrari. Médaillé de bronze au Mans, Ivan Nousse tentera de créer la surprise, tout comme le Tchèque Lukas Klouda. Les deux seront en compétition lors de la manche d’ouverture à Munich, tandis que Nicolas reprendra à Paris.
D’autres voltigeurs espèrent bouleverser la hiérarchie, à l’image du champion d’Allemagne Jannik Heiland ou de son compatriote Viktor Brüsewitz, troisième lors des finales de Leipzig en 2011 puis de Bordeaux en 2012. À noter que le tenant du titre, le Suisse Patric Looser, ayant mis un terme à sa carrière cette année à Bordeaux, ne défendra évidemment pas son titre.

 
SR (avec communiqué)

 
Le calendrier
Munich (ALL), du 1er au 4 novembre
Salzburg (AUT), du 6 au 9 décembre
Villepinte (FRA), du 7 au 8 décembre
Leipzig (ALL), du 17 au 20 janvier
Bordeaux (FRA), du 8 au 10 février
Finale : Braunschweig (ALL), du 14 au 17 mars

À lire également...

Réagissez