Samedi 03 novembre - 00h26 | ElodieM

CDI-W LYON : ADELINDE CORNELISSEN S’EMPARE DU GRAND PRIX

En parallèle de la Coupe du monde de saut d’obstacles, Lyon accueille les meilleurs cavaliers de dressage pour la deuxième étape de la Coupe du monde Reem Acra. Quinze couples étaient au départ du Grand Prix ce matin avec en chef de file la vice championne olympique, Adelinde Cornelissen. Après sa victoire à Odense, la Néerlandaise semble bien partie pour remporter cette deuxième étape avec Jerich Parzival.


« C’est le plus beau plateau que nous ayons eu à Lyon depuis le début », souligne le président du jury du Grand Prix, Ghislain Fouarge. Il est vrai que Lyon attire depuis le début quelques-uns des meilleurs cavaliers de la planète dressage, mais cette édition 2012 est tout particulièrement relevée. Après le forfait de [Sebastien Duperdu] et [Passe Partout], [Jessica Michel] et [Claire Gosselin] défendaient seules les chances françaises dans l’espoir de se qualifier pour la Libre en musique de vendredi. Avec [Karamel de Lauture], la vice championne de France 2012 s’élançait en quatrième position. Le couple déjà présent à Lyon l’année dernière parvient à tirer son épingle du jeu malgré trois grosses fautes qui lui auront coûté cher (petit écart à la fin du pas allongé, départ au galop dans la transition pas/passage et un zig zag au galop difficile). Avec une moyenne de 65,574%, Claire et Karamel terminent à la onzième place et s’assurent donc de fouler une deuxième fois la piste de Lyon vendredi soir. De son côté, Jessica Michel entrait en piste avec le dossard numéro neuf, juste derrière [Hans Peter Minderhoud] et Glock’s [Tango] (68,340%). La reprise est fluide, les piaffers son meilleurs mais Jessica Michel ne peut éviter une faute dans le départ au galop. « C’est vraiment dommage car c’est une faute que je ne fais jamais », confie la cavalière en attendant la remise des prix. « Cependant, pour ma première Coupe du monde je suis très contente car je ne me suis pas laissée impressionner et je suis allée chercher les points en montant chaque mouvement et en travaillant un peu plus que d’habitude dans les coins », ajoute-t-elle. Avec une note de 71,596% la cavalière du Haras de Hus prend la septième place derrière la Suédoise [Minna Telde] en selle sur [Santana] (72,149%).

 
Les Pays-Bas en force

 
Rapidement les têtes de série se sont succédées sur la piste et c’est l’Allemande [Anabel Balkenhol] qui a tenu un moment la tête avec son [Dablino] (74,532%). Le couple prendra finalement la cinquième place. Dans la foulée, sa compatriote, la jeune [Kristina Sprehe], médaillée d’argent par équipe à Londres, sortira de piste avec une moyenne de 70,085% après deux grosses défenses de [Desperados]. Mais les Pays-Bas avaient décidé de sortir l’artillerie lourde puisque qu’[Edward Gal] présentait son cheval olympique Glock’s [Undercover]. Pour sa première participation à une épreuve en indoor, le fils de Ferro a une fois de plus fait preuve d'une grande concentration et ne cesse de progresser. Le couple parvient même à décrocher sa meilleure moyenne, 78,511%, prenant ainsi la deuxième place du Grand Prix. « C’est notre meilleure note ensemble mais il est prêt pour atteindre les 80%. Il y a encore des détails à régler en piste mais je suis très satisfait de son comportement pour sa première sortie en Coupe du monde », sourit le Néerlandais. Malgré une bonne reprise, le Suédois [Patrik Kittel] devra se contenter d’une quatrième place avec Watermill [Scandic], derrière [Valentina Truppa] qui monte donc sur la troisième marche du podium avec [Eremo del Castegno] (76,191%). Dernière à s’élancer, Adelinde Cornelissen a une fois de plus assuré en déroulant une reprise quasi parfaite avec Parzival. Le couple vainqueur de la première étape à Odense et champion en titre, sort de piste avec une moyenne de 82,766%. « Parzival est en grande forme et j’aime beaucoup la Coupe du monde, j’aimerais d’ailleurs faire toutes les étapes (rires). A Odense, il avait été un peu surpris des petits changements opérés dans son attitude et son travail, mais ici il a été parfait de nouveau », explique la gagnante du jour.

 
Les quinze couples s’affronteront donc de nouveau demain soir en musique et la bataille s’annonce déjà passionnante.

 
A Lyon, Elodie Muller

À lire également...

Réagissez