JEROEN DUBBELDAM S'OFFRE OSLO

Jeroen Dubbeldam & BMC Utascha SFN (Ph. Annette Boe Ostergaard/FEI).

Dimanche 21 octobre - 17h28 | ma.thierry

JEROEN DUBBELDAM S'OFFRE OSLO

Le premier Grand Prix de la saison Coupe du monde à Oslo s'est avéré difficile et voit la victoire de Jeroen Dubbeldam et SFN Utascha. Kevin Staut et Pénélope Leprévost sont dans les points.

En ouvrant cette épreuve par un sans-faute avec Louis 162, le Suisse Beat Mändli pouvait laisser croire que ce Grand Prix ne serait pas particulièrement difficile et allait donner lieu à un barrage fleuve. Une impression trompeuse, puisqu'il fallut ensuite attendre le douzième concurrent, Jeroen Dubbeldam, pour être sûr d'avoir un barrage. Après le passage de trente des quarante engagés de ce GP, ils n'étaient toujours que deux et les fautes se succédaient, avec notamment un triple difficile, qu'il fallait bien aborder et qui demandait aux chevaux de puiser dans leurs réserves pour en sortir.

C'est peut-être ce qui explique la faute de Silvana*HDC, qui s'est bien donnée dans ce triple, mais s'est peut-être relâché ensuite, [Kevin Staut] ne pouvant sauver la faute sur le vertical FEI suivant, qui était pourtant très peu tombée. Une faute également pour [Penelope Leprevost] et Mylord Carthago*HN en début de parcours, mais dans un bon chronomètre, ce qui lui permettra de prendre la neuvième place, juste derrière Kevin, et de précieux points Coupe du monde. [Simon Delestre], le troisième Français engagé dans ce Grand Prix, ne peut éviter deux fautes de [Napoli du Ry], qui lui vaudront la vingt-quatrième place.

Le barrage allait sérieusement s'étoffer sur la fin, puisque six des neuf derniers concurrents réussiront à sortir sans encombre du parcours portant le nombre de barragistes à huit.

C'est dans un bon tempo, en serrant bien les virages, mais en reprenant peut-être un peu trop dans la dernière ligne, que [Beat Mandli] ouvrait ce barrage avec un sans-faute. Son chronomètre allait immédiatement etre battu de quelques centièmes par [Jeroen Dubbeldam] et BMC Utascha SFN qui s'emparaient de la tête.

Le Britannique [Scott Brash] amenait Hello Sanctos un peu trop près de l'oxer d'entrée de double, ce qui occasionnait une faute de couverture. Pour son premier Grand Prix cinq étoiles avec son nouveau partenaire [Carlo 273], transfuge des écuries de Nick Skelton, l'Espagnol Sergio Alvarez Moya réussit une magnifique performance et s'est adapté très rapidement au fils de Contender. Deuxième du GP de samedi, le couple signe un nouveau double sans-faute, un tout peu moins rapide cependant que les deux premiers, malgré une grosse prise de risques sur un vertical.

Le podium n'allait plus changer puisque aucun des quatre cavaliers suivants ne réussira le sans-faute. Maikel Van der Vleuten et VDL Groep Verdi fautent sur le dernier, le numéro un mondial [Rolf-Goran Bengtsson] voit Carusso La Silla faire tomber deux barres, tout comme Powerplay, jeune fils de Casall de huit ans très prometteur monté par le Suisse [Pius Schwizer].

Dernier à s'élancer, [William Funnell] perdait tout espoir dès le deuxième obstacle, renversé par [Billy Congo], un cheval issu de son élevage.

Jeroen Dubbeldam pouvait exulter, il remportait son premier gros Grand Prix avec Utascha, qu'il ne monte que depuis le début de saison et avec laquelle il avait gagné le GP du CSI3* de Bremen en mars. 
MV
 

Classement du GP Coupe du monde
1. BMC Utascha SFN & Jeroen Dubbeldam (P-B) 0/0 43.79
2. Louis 162 & Beat Mändli (SUI) 0/0 43.83
3. Carlo 273 & Sergio Alvarez Moya (ESP) 0/0 43.98
4. VDL Groep Verdi & Maikel Van der Vleuten (P-B) 0/4 43.86
5. Hello Sanctos & Scott Brash (G-B) 0/4 46.84
6. Billy Congo & William Funnell (G-B) 0/4 47.41
7. Powerplay & Pius Schwizer (SUI) 0/8 44.81
8. Carusso La Silla & Rolf-Göran Bengtsson (SUE) 0/8 46.70
9. Silvana*HDC & Kevin Staut (FRA) 4 65.14
10. Mylord Carthago*HN & Pénélope Leprévost (FRA) 4 66.25

 

À lire également...

Réagissez