Dimanche 30 septembre - 13h51 | Sébastien Roullier

LES JEUX ÉQUESTRES MONDIAUX SE PRÉPARENT

A moins de sept cents jours du début des Jeux Equestres Mondiaux 2014 en Normandie, les organisateurs ont convié la presse, hier, afin de faire le point sur l'avancée des différents chantiers liés à la préparation de l'événement. Retour sur les différents points évoqués par Fabien Grobon, directeur général du comité d'organisation, Laurent Beauvais, président de la région Basse-Normandie et du comité d'organisation, et Philippe Duron, député-maire de Caen et membre du conseil d'administration de Normandie 2014.


L'hébergement

Cinq cents mille personnes sont attendues pendant les quinze jours d'épreuves et le comité d'organisation a défini une politique d'hébergement pour accueillir au mieux ces publics. La région étant habituée à recevoir des touristes et visiteurs, les organisateurs estiment que l'accueil des accrédités (cavaliers, organisateurs, sponsors, propriétaires, juges, bénévoles, presse...) et du public ne représentera que 20% de la capacité hôtelière de la région, ce qui permettra à chacun de trouver un hébergement (hôtel, gîte, chambre d'hôtes, hôtellerie de plein air...) correspondant à son budget.


Préparation des épreuves

La Direction des sports, avec à sa tête Laurent Cellier, travaille sur plusieurs grands dossiers actuellement en cours:

- Le marché des sols équestres a été attribué à trois entreprises : Eiffage, Toubin & Clément et Normandie Drainage.

- L'aménagement du parcours de cross au Haras du Pin, dont les travaux ont commencé.

- L'aménagement du parcours d'attelage, pour lequel des travaux vont prochainement débuter sur l'hippodrome de la Prairie.

- Le tracé et l'aménagement du parcours d'endurance autour du Mont-Saint-Michel.

Afin de tester les différents sites, des épreuves préparatoires (test-events) auront lieu en 2013 pour l'attelage, le concours complet, l'endurance et le reining, et en 2014 pour le dressage et le saut d'obstacles.


La billeterie

La billeterie sera ouverte au cours du deuxième trimestre 2013. Le comité d'organisation a voulu appliquer une politique de prix accessible au plus grand nombre. Le tarif des billets ira de 5 à 90 euros, avec un prix moyen à 25 euros, ainsi que des pass par discipline ou par journée.
 


Les bénévoles

L'organisation des JEM 2014 nécessitera un recrutement d'environ trois mille bénévoles, dont 80% seront Normands. L'ouverture de ce recrutement aura lieu lors du premier trimestre 2013.


 

Les partenaires

Après Alltech, partenaire titre, et Rolex, le comité d'organisation annonçait l'arrivée de nouveaux partenaires : le PMU, Ouest France ainsi qu'Equidia Life, qui diffusera l'intégralité des épreuves de ces JEM.


Le budget

Le budget de ces JEM 2014 est de 67,5 millions d'euros, dont 10% est dévolu aux différents aléas pouvant survenir. A ce jour, et donc avant l'ouverture de la billeterie, ce budget est déjà financé à 82% par les collectivités et les partenaires. On peut donc penser que ces JEM ne présentront pas un bilan déficitaire.


Comme l'ont souligné Laurent Beauvais et Philippe Duron, toute une région qui se mobilise autour de ces Jeux mondiaux qui seront, pour la ville de Caen « l'événement de l'année mais aussi celui de ce début de siècle », comme le souligne Philippe Duron. Laurent Beauvais, quant à lui, souhaite que ces JEM offrent des perspectives de développement à la filière équestre régionale et veut « faire de ces Jeux Équestres Mondiaux le point de départ d'un projet territorial sur une quinzaine d'années. »


Marc Verrier

À lire également...

Réagissez