Lundi 24 septembre - 08h16 | ElodieM

SAUMUR : DES SURPRISES ET DES REVELATIONS

La journée de samedi était plus que bien remplie à l’Ecole nationale d’équitation puisque se sont six titres de champions de France qui ont été décernés. En parallèle, les cavaliers du niveau Pro Elite présentaient leur deuxième reprise, le Grand Prix Spécial, qui aura quelque peu changé le classement provisoire, laissant place au suspense pour l’ultime manche en musique.


Dans le championnat de France Pro 1, le titre de champion de France revient à Vincent Guilloteau avec son bon Woodstock, grâce à une troisième place dans l’épreuve Pro 1 Grand Prix (69,309%). Le couple aura présenté une reprise assez fluide avec de bonnes périodes au trot et au galop. « Le cheval évolue bien ce qui est agréable et c’est pour cela que j’avais choisi que courir dans le championnat Pro 1 plutôt que dans le Grand Prix. Je ne veux pas aller trop vite pour le lancer vraiment sur ce niveau l’année prochaine », explique Vincent Guilloteau. La médaille d’argent revient Jean-Paul Largy avec Welfenkonig*ENE-HN, tandis que Nicole Favereau s’empare de la médaille de bronze avec Loubegum. Mais la reprise Pro 1 Grand Prix était aussi support du Critérium Grand Tour remporté brillamment par Bertrand Liegard. En selle sur Star Wars, un hongre bai de dix ans, le cavalier basé en Belgique a dominé la compétition en remportant les deux reprises avec plus de 70%. Avec un travail au trot de qualité, notamment au passage et au piaffer, Star Wars semble avoir un bel avenir devant lui et aura créé la surprise de ce championnat. «Je le monte depuis qu’il a six ans. Je l’ai trouvé par hasard sur les conseils d’un ami peintre », confie le nouveau champion de France. « Je suis très satisfait de ce résultats et des deux très belles moyennes que nous avons obtenues ces deux derniers jours. Je ne suis pas très connu et cela peut ne pas être un avantage, c’était un peu la bonne surprise », ajoute-t-il. Une valeur montante pour la saison 2013 puisque le couple devrait rapidement se lancer sur le Grand Prix. Sur la deuxième marche du podium, nous retrouvons Anne-Sophie Serre en selle cette fois-ci sur sa nouvelle monture, Rossini. Avec l’ancien cheval de Franck David, la cavalière du sud de la France a proposé de très belles reprises, propres et sans impasses de la part de son partenaire. Grâce à une moyenne de 71,678% sur la deuxième manche, Anne-Sophie Serre s’assurait donc la médaille d’argent. « Cela fait cinq mois que je monte Rossini et je suis vraiment contente de nos résultats à Saumur. C’est un cheval très fiable dans son mental et qui ne présente aucune impasse dans les mouvements. Je suis confiante pour l’avenir même s’il reste encore du travail notamment dans l’attitude, mais Rossini assimile très vite et fait preuve de beaucoup d’énergie », sourit-elle. Le podium est complété par Vincent Guilloteau toujours en selle sur Woodstock, puisque le cheval courrait dans les deux championnats ayant moins de dix ans et étant à la fois qualifié en Pro 1. La quatrième place du Critérium revient à [Jessica Michel] qui présentait pour la première fois à ce niveau [Daimler]. Le cheval aura montré de belles choses mais doit encore se caler sur ce type de reprise.

 
Riwera toujours en tête, Don Juan fait sensation
 
Du côté des jeunes chevaux, les quatre ans entraient samedi en piste pour leur finale et c’est sans surprise que le phénoménal Don Juan de Hus, présenté par Jessica Michel, a largement remporté le titre de champion de France. Après avoir explosé son record dans la Préliminaire avec plus de 95%, le cheval se sera montré un peu plus tendu sur la Finale décrochant malgré tout un 10 au trot et sortant de piste avec plus 94%. La foule ne s’y sera d’ailleurs pas trompée puisque rares ont été les fois où autant de public était venu assister à une épreuve de jeunes chevaux. La deuxième place revient à Chaina de Deminche montée par Amandine Prevost alors que Jean-Paul Largy complète le podium avec Ultra Time*ENE-HN. Au total, se sont treize primes Espoir qui auront été décernées sur cette finale des quatre ans.

 
Enfin, le public était aussi présent autour de la carrière d’honneur pour la fin de journée afin d’applaudir les cavaliers du Grand Prix Spécial. Sans surprise aussi à ce niveau, Jessica Michel remporte ce Spécial au format olympique avec [Riwera] de Hus avec une moyenne de 73,778% malgré un piaffer qui lui résiste toujours. Avec 68,689% [Claire Gosselin] et [Karamel de Lauture] prennent la deuxième place devant [Catherine Henriquet] en selle sur [Paradieszauber] (68,489%). Au classement provisoire, Jessical Michel reste en tête devant Claire Gosselin et Catherine Henriquet.

 
A Saumur, Elodie Muller
 
 
 

À lire également...

Réagissez