EUGENIE ANGOT ENCHANTE BARCELONE

Eugenie Angot & Davendy S. (Ph. Longines)

Lundi 24 septembre - 21h58 | m.verrier

EUGENIE ANGOT ENCHANTE BARCELONE

Pas loin de 5000 spectateurs se sont pressés cet après-midi autour de la piste du Club de Polo de Barcelone pour suivre la Coupe de la Reine. Cinquante-huit cavaliers au départ pour une seule gagnante: la francilienne Eugénie Angot en selle sur Davendy S, une jument BWP de 9 ans. 

Ils furent six à se quaifier pour le barrage. Jesus Garmendia, grande figure de ce concours catalan ayant déjà remporté trois épreuves ce week-end, restait en dehors du barrage pour 28 centièmes de temsp dépassé. Côté français, Reynald Angot et Aldrick Cheronnet sont privés de finale pour une faute. Julien Epaillard et Cristallo A finissent à 8 points tout comme Michel Robert (Nenuphar'Jac) et Olivier Robert (Olala de Bussy). A noter que No Name de Siva, habituellement monté par Julien Epaillard, était pour l'occasion sous la selle de Rutherford Latham. Olivier Guillon (Lord de Theize) et Philippe Rozier (Akita) ont préféré abandonner en route.

En finale on retrouve donc Eugénie Angot, Jérôme Hurel (Ohm de Pontual), Pedro Veniss (Norlam des Etisses), Brianne Goutal (Nice de Prissey), Samuel Parot (Whisper HE) et Antonio Marinas Soto (Cash and Go). On ne pourra pas reprocher à Jérôme Hurel de ne pas avoir essayé. La grande foulée d'Ohm de Pontual laissa penser un moment à une possible victoire. Mais c'était sans compter sur l'expérimentée Eugénie Angot qui a fait parler son sens du tracé et du rythme. Pedro Veniss derrière, aurait pu enlever la victoire mais à trop soigner le dernier obstacle, il perdit les quelques dixièmes nécessaires.


 

À lire également...

Réagissez