LA FAMILLE PHILIPPAERTS TRIOMPHE A CALGARY

Olivier Philippaerts & Cabrio vd Heffinck (Ph. Spruce Meadows Media Services)

Mercredi 12 septembre - 15h31 | lbernardini

LA FAMILLE PHILIPPAERTS TRIOMPHE A CALGARY

Alors que Nicola Philippaerts remportait le Grand Prix du CSIO 5* de Falsterbo cet été, son frère jumeau Olivier vient de s’adjuger à son tour l’un des Grands Prix les plus prestigieux, celui du CSIO 5* de Spruce Meadows, au Canada. En selle sur le gris [Cabrio Van de Heffinck], le Belge succède à [Eric Lamaze] et au regretté [Hickstead]. Il devient ainsi le plus jeune vainqueur du Grand Prix de Calgary.


Des trente couples au départ de ce Grand Prix doté d’un million de dollar, [Olivier Philippaerts] est le seul à ne faire tomber aucune barre. Avec un point de temps dépassé à l’issue de chaque manche, le fils de [Ludo Philippaerts] a été intouchable sur la piste canadienne. Car une nouvelle fois, les parcours du Vénézuélien Leopoldo Palacios ont donné du fil à retordre aux meilleurs cavaliers mondiaux. Aucun double sans-faute donc et beaucoup de parcours fautifs : douze points pour [Taloubet Z] et [Christian Ahlmann], vingt points pour le vainqueur de la Coupe du monde Rich Fellers avec [Flexible] ou encore seize points pour le couple vainqueur du Global Champions Tour de Chantilly, [Hans-Dieter Dreher] et [Magnus Romeo]. A l’issue de la première manche, douze couples sont invités à repartir dans un second tour. [Roger-Yves Bost] et [Nippon d Elle] en terminent avec huit points après un beau premier parcours pénalisé d’un point de temps dépassé seulement. Huit points également pour la jeune [Reed Kessler] aux commandes de [Cylana], le seul couple à avoir réalisé un clear-round en première manche.

 
Quatre couples sont sans-faute sur les obstacles lors de ce deuxième passage. En selle sur Utah, un fils d’Andiamo, l’Américaine Leslie Howard effectue une belle remontée et se classe quatrième. Un duel Etats-Unis/Belgique se dessine. Car [Ludo Philippaerts] boucle lui aussi un sans-faute avec [Challenge vd Begijnakker], synonyme de troisième place. Déjà deuxième du Global à Chantilly, Beezie Madden confirme sa régularité avec Simon en signant un clear round et en montant sur la deuxième marche du podium. Seul Olivier Philippaerts parvient à faire mieux sur les deux manches. À dix neuf ans, le Belge remporte là son premier Grand Prix de niveau CSIO 5*. « Mon cheval était incroyable et encore très frais sur chaque manche », a commenté le cavalier avant d’ajouter : « J’ai l’impression que ce n’est que le début ».

 
« C’est un rêve de monter avec ses deux fils sur un concours comme Spruce Meadows. Et, en plus, que l’un des deux remporte la plus grande compétition au monde… Il n’y a pas de mots », avouait Ludo Philippaerts, comblé lui aussi par ce succès familial. La somme des gains du père et du fils s’élève tout de même à 438.000 dollars canadiens (soit un peu plus de 350.000 euros).
 

 
Marie-Anaïs Thierry avec communiqué

 
Le classement :
1. Olivier Philippaerts (Bel) & Cabrio Van De Heffinck 1/1/72.46
2. Beezie Madden & Simon (É-U) 4/0/69.06
3. Ludo Philippaerts (Bel) & Challenge Vd Begijnakker 4/0/70.11
4. Leslie Howard (É-U) & Utah 8/0/67.69
5. Reed Kessler (É-U) & Cylana 0/8/70.31
6. Roger-Yves Bost (Fra) & Nippon d’Elle 1/8/84.15
7. Philipp Weishaupt (All) & Catoki 5/5/74.16
8. Jeroen Dubbeldam (P-B) & BMC Quality Time Tn  1/11/80.99
9. Harrie Smolders & Exquis Walnut De Muze (P-B) 6/9/72.98
10. Francois Mathy (Bel) & D’Atlantique Royale 5/13/72.96
19. Jerome Hurel (Fra) & Ohm De Ponthual 9/88.35

À lire également...

Réagissez