Dimanche 09 septembre - 19h23 | ma.thierry

CHARLOTTE DUJARDIN ECRIT L’HISTOIRE

A seulement vingt-sept ans, la Britannique Charlotte Dujardin continue d’inscrire un peu plus son nom dans l’histoire du dressage mondial. Déjà détentrice d’un nouveau record du monde dans le Spécial cette année et double médaillée d’or pour ses premiers Jeux olympiques (avec de nouveaux records olympiques à la clé), la protégée de Carl Hester prend maintenant la tête du classement mondial, une première pour la Grande-Bretagne.


[Carl Hester] peut être fier de son élève qui faisait ses premiers pas en Grand Prix en mars 2011, en France à Vidauban, avec un certain [Valegro]. Et déjà les victoires étaient au rendez-vous pour ce couple qui deviendra en l’espace de deux ans la référence en matière d’équitation et de présentation. C’est donc une première historique pour le monde du dressage puisque jamais un cavalier britannique n’avait pris les commandes de la ranking mondiale, occupée depuis juillet 2011 par la Néerlandaise [Adelinde Cornelissen] avec Jerich [Parzival].

 
Avec 2867 points accumulés, [Charlotte Dujardin] et Valegro terminent leur été de la plus belle des manières après avoir décroché deux médailles d’or aux Jeux olympiques de Londres, elles aussi historiques. « C’est fantastique de voir Charlotte Dujardin et Valegro à la tête du classement mondial après leurs performances incroyables réalisées à Greenwich Park », déclare Trond Asmyr, responsable du dresssage et para-dressage à la FEI. « Le couple qu’elle forme avec Valegro a été d'une importance cruciale pour la Grande-Bretagne dans leur quête de médaille par équipe et a aidé le pays à réécrire l’histoire. C’est aussi la preuve que le sport est en pleine évolution avec de nouveaux visages qui arrivent », ajoute-t-il. En effet, rappelons que la Grande-Bretagne remportait une médaille par équipe historique aux championnats d’Europe de Rotterdam l’été dernier avec déjà Charlotte Dujardin dans ses rangs.

 
Charlotte Dujardin n’aura donc cessé d’étonner cette année pour gravir une à une les marches qui la séparaient de la place de numéro un mondial. Cependant, Valegro étant à vendre depuis la fin des Jeux de Londres, rien est aujourd’hui assuré pour la jeune cavalière qui pourrait évoluer en compétition prochainement avec un plus jeune cheval.

 
Elodie Muller
 

À lire également...

Réagissez