LA PAROLE A ROGER-YVES BOST

Roger-Yves Bost en selle sur Castle Forbes Myrtille Paulois. (Ph. Scoopdyga)

Lundi 27 août - 16h33 | lbernardini

LA PAROLE A ROGER-YVES BOST

Double sans-faute dans la Coupe des nations de Dublin avec Nippon d’Elle, cinquième du Grand Prix Longines avec Castle Forbes Myrtille Paulois et vainqueur d’une épreuve progressive avec Castle Forbes Vivaldo Vh Costersveld, Roger-Yves Bost multiplie les classements. Après un séjour en Irlande, direction l’Allemagne pour le CSI 4* de Munster où il est engagé avec deux nouvelles montures : Ombre des Bruyères et Quaoukoura du Ty. En route pour l’Allemagne, le cavalier français a pris le temps de répondre aux questions de GrandPrix-replay.com.


GrandPrix-replay.com : Deux chevaux viennent s’ajouter à votre piquet, Ombre des Bruyères et Quaoukoura du Ty. Pouvez- vous nous en dire plus sur ces nouvelles recrues ?
Roger-Yves Bost : Ces deux chevaux sont arrivés il y a trois semaines, juste avant les Jeux olympiques. Munster est donc notre première sortie. Les deux ont déjà fait des grosses épreuves. Ombre des Bruyères a pas mal tourné sur des épreuves à 1,50m, elle est certainement destinée à la vente. Je vais pouvoir me rendre compte de ses capacités sur ce CSI4*. Quant à Quaoukoura du Ty, je devrais le conserver au moins deux ans. C’est un très bon cheval, courageux avec beaucoup de force et de moyens. Il n’a que huit ans mais a très bien tourné avec Quentin Marion. Ils ont terminé cinquièmes du championnat de France Jeunes Cavaliers et même s’il n’est sorti que quatre ou cinq fois sur les 1,50m, je pense qu’il peut aller loin. On va se mettre en route ce week-end. J’emmène également Qoud'coeur de la Loge qui va certainement faire Calgary et Cosma pour d’autres grosses épreuves.


GrandPrix-replay.com : Quels sont vos objectifs avec Cosma et Vivaldo qui tournent plutôt bien ? Quels sont les retours de Lady Georgina Forbes ?
Roger-Yves Bost : Cosma remporte en effet beaucoup d’épreuves. Je pense qu’elle va continuer quelques Vitesses en alternant avec des Grands Prix. Elle peut facilement faire 1,50m / 1,60m. Elle fera Lausanne puis peut-être Rio. Quant à Vivaldo, il sera mon deuxième cheval sur les beaux concours. J’ai la chance d’avoir un piquet de bons chevaux, c’est à moi de bien m’organiser pour les préserver au maximum. Vivaldo est très à l’aise dans les 1,45m et 1,50m, il fera certainement Vienne et la saison indoor dans laquelle il excelle. Lady Georgina Forbes est très contente de ses chevaux, tout se passe très bien.


GrandPrix-replay.com : À Dublin, vous réalisez un double sans-faute avec Nippon d’Elle et vous terminez cinquième du Grand Prix avec Myrtille. Quel est le programme pour ces deux chevaux ?
Roger-Yves Bost : Je suis très content de Nippon, l’objectif était vraiment la Coupe de Dublin et il l’a très bien fait. Avec un double sans-faute, il confirme sa régularité. C’est un cheval qui a beaucoup de puissance et de respect, il fait beaucoup de sans-faute, 80% sur l’année. La seule différence avec les autres, c’est qu’il n’est pas très rapide pour les barrages en Grand Prix. Mais cela viendra avec le temps et l’expérience, il n’a que onze ans. Nippon ira à Calgary et fera certainement le circuit indoor mais sur des épreuves intermédiaires, ce qui me permettra de lui faire prendre de l’expérience et de la technique. Concernant Myrtille, elle a été très bonne à Dublin. J’ai changé deux-trois petites choses : j’utilisais un Pelham mais elle ne le supportait plus. Il y a encore quelques petits réglages à effectuer, je vais essayer d’être meilleur sur mon programme avec elle. Pour l’instant, elle va se reposer, avant de reprendre à Lausanne. L’objectif étant d’obtenir des points dans le circuit du Global pour aller en finale. J’essaye de préserver mes chevaux un maximum, après c’est à moi de bien monter et de faire des sans-faute.


GrandPrix-replay.com : Alors avec tous ces concours, quelles sont les grosses échéances pour vous ?
Roger-Yves Bost : Calgary avec la Coupe des nations, le Global Champions Tour, le circuit Coupe du monde et les championnats du monde bien sûr. Après il est évident que je serai présent aux Master Pro de Fontainebleau mais je ne sais pas encore avec qui. On verra au fur et à mesure.


Propos recueillis par Carla Pastor

À lire également...

Réagissez