PREMIÈRE POUR BENJAMIN ROBERT ET QUICKLY DE KREISKER

Benjamin Robert remporte le Grand Prix à 1,45m du CSI 2* d'Auvers sur Quickly de Kreisker

Jeudi 23 août - 15h36 | ma.thierry

PREMIÈRE POUR BENJAMIN ROBERT ET QUICKLY DE KREISKER

Benjamin Robert a remporté le difficile Grand Prix à 1,45m (23.000 euros) du CSI 2* d'Auvers, hier après-midi dans le Manche, un premier succès sur Quickly de Kreisker à ce niveau.



Ils étaient plus de soixante engagés dans ce difficile Grand Prix du CSI 2* d’Auvers, hier. Seul six couples réussissent le sans-faute pour se qualifier au barrage. [Benjamin Robert] s’offre sa première victoire en Grand Prix, un premier succès aussi pour son bel étalon Quickly de Kreisker, qui met trois secondes dans la vue au couple vice-champion de France Pro 1 en 2008, Eric Février et Kouros d’Helby. La vraie star de ce Grand Prix est en fait Briséis d’Helby (Laudanum), la mère de Quickly de Kreisker et de Kouros d’Helby, qui avait aussi un troisième produit dans cette épreuve, Oriane d’Helby, qui sort avec 8 pts.



A la troisième place, on retrouve le vainqueur de l’an dernier, le Nordiste [Nicolas Delmotte], cette fois en selle sur le bondissant Number One d Iso* Un prince (Baloubet du Rouet) appartenant à Marius Huchin, ancien propriétaire du désormais champion olympique [Nino des Buissonnets], né chez un autre Nordiste, disparu malheureusement trop tôt, Jean-Luc Deroubaix. Le belge [Christophe Vanderhasselt] a mis les gaz pour essayer de battre le chrono de Benjamin Robert (43''52) mais sans succès : 44''52 secondes pour le Flamand qui décroche le deuxième meilleur temps. Avec ses quatre points, il prend la quatrième place. Le Mexicain Santiago Lambre se classe cinquième sur Wasabi. [Florian Angot] prend la sixième place avec Qelverdie du Temple devant Guillaume Batillat et le plus rapide des concurrents à quatre points, [Timothée Anciaume] sur [Quito de Vilpion], un étalon par Diamant de Semilly très prometteur.



"Beaucoup de sang et peu de défauts"



Tout sourire à la remise des prix, Benjamin Robert, jeune Breton âgé de trente ans, savoure sa belle victoire, conquise avec l’art et la manière et saluée par tous en sortie de piste. "Je monte Quickly depuis qu’il a quatre ans. A l’époque, j’étais salarié chez Bruno Souloumiac. Il était déjà très doué. A cinq ans, je suis parti travailler un an au Haras de Hus. Thomas Rousseau l’a alors monté puis je l’ai récupéré à six ans quand je suis venu m’installer à mon compte chez Bruno Souloumiac, près de Dinard. Je loue une cinquantaine de boxes là-bas. A sept ans, je l’ai économisé et il a été très remarqué à Lanaken où il termine meilleur SF. Cette année, il a déjà gagné une grosse épreuve lors du CSI 3* de Dinard, une grosse épreuve à Royan et le Grand Prix Pro 1 de Bouguenais, près de Nantes. Quickly était aussi deuxième vendredi. Auvers est un concours qui me réussit bien. Le barrage était aéré et j’ai gagné du temps sur les deux derniers virages. Quickly est un cheval qui a beaucoup de sang et peu de défaut. Il produit très bien avec des poulains au dos tendu avec un bon galop. Ces premiers produits ont deux ans. Quickly a beaucoup de moyens, c’est un cheval qui peut tout sauter. Il a été acheté à deux ans par Mme Frohmer (élevage des Blés) lors des ventes Fences. En début d’année, elle a vendu sa carrière sportive au Stal Karolina de Yannick et Caroline Carlo, des investisseurs bretons qui ont construit une écurie à côté de Vannes. Ils ont aussi procédé de la sorte avec le jeune étalon Von Chacco Ixe. Madame Frohmer reste donc propriétaire de leur seule carrière de reproducteur. Je reviens à Auvers la semaine prochaine avec Quickly. En septembre, j’irai faire le CSI 3* de Villeneuve-sur-Lot avec lui. »



Le cheval et son cavalier y rencontreront une tout autre concurrence



Jennifer Decamp

 

À lire également...

Réagissez