LA FRANCE DEUXIÈME À DUBLIN... ET DE LA SÉRIE

Roger-Yvest Bost et Nippon d'Elle, ici lors du CSIO de La Baule, ont porté l'équipe de France, hier après-midi à Dublin, grâce à leur double sans-faute. Crédit Scoopdyga

Lundi 20 août - 12h22 | lbernardini

LA FRANCE DEUXIÈME À DUBLIN... ET DE LA SÉRIE

Comme il y a trois semaines à Hickstead, en Grande-Bretagne, l’équipe de France de saut d’obstacles a pris la deuxième place de la huitième et dernière étape de la Coupe des nations remportée, hier après-midi à domicile, par l’Irlande. Les "Vestes bleues" terminent donc leur campagne 2012 de Top League à la… deuxième place, derrière l’Allemagne, qui était déjà assurée de conserver son titre.


Maigre consolation après leur débâcle olympique – les deux nations sont revenues bredouilles de Londres en CSO – l’Allemagne et la France s’offrent les deux premières marches du podium de la Coupe des nations à l’issue de la huitième et dernière étape, disputée hier après-midi à Dublin, la capitale irlandaise. Au mérite d’une flamboyante victoire devant son public, l’Irlande se hisse sur la troisième, avec un tout point d’avance sur la Grande-Bretagne. La lutte pour le supposé maintien – on ne sait toujours pas à quoi ressemblera la série en 2013 – s’est joué dans un mouchoir de poche, les Suisses et les Pays-Bas terminant cinquième et sixième, à un point et demi et un point de la Suède, premier relégué, la Belgique héritant quant à elle du bonnet d’âne.

Déjà assurée de sa victoire finale, la Mannschaft a envoyé une équipe mixte. Sa dernière place peu flatteuse dans cette étape ne saurait occulter le retour encourageant (zéro puis quatre points) de [Carsten-Otto Nagel] et [Corradina], le couple allemand le plus constant de la dernière olympiade ni la bonne seconde manche de [Hans-Dieter Dreher] sur [Magnus Romeo], le récent vainqueur du Global Champions Tour de Chantilly.


Pénélope Leprévost éliminée en seconde manche


En dépit du double sans-faute de Jens Fredericsson sur [Lunatic] et du retour gagnant d’[Angelica Augustsson] sur SIEC Livello (zéro puis huit), la Suède, plombée en seconde manche par les seize et vingt points de [Daniel Zetterman] sur [Glory Days] et Lisen Fredericsson sur [Matrix], n’a pu faire mieux qu’une septième place. La Belgique et la Suisse terminent cinquièmes ex-æquo. Crédités d’un sans seul clear round, celui de [Pius Schwizer] sur Verdi III en seconde manche les Helvètes n'ont guère été aidés par [Carpalo], la quatrième cheval du champion olympique [Steve Guerdat] (huit puis douze points). Les mêmes scores, réalisés en sens inverse par [Olivier Philippaerts] sur [Cabrio van de Heffinck], ainsi que les deux parcours à huit points de François Mathy Jr sur D’Athlantique Royale ont enterré les espoirs belges. Après une première manche très moyenne (douze points), les Pays-Bas ont rectifié le tir en sortant deux sans-faute par l’intermédiaire d’[Albert Voorn] sur [Tobalio] et [Jur Vrieling] sur VDL Groep Bubalu ainsi qu’un bon quatre points de [Marc Houtzager] et Sterrhof’s Opium.

Après l’effondrement de la Suède, trois équipes peuvent encore jouer la victoire sur un terrain assez humide et délicat. La Grande-Bretagne, qui bénéficie du double sans-faute de [Tina Fletcher] sur Hello Sailor et de la parfaite seconde sortie de [Nick Skelton] et [Carlo 273] (sans-faute après seize points en première manche), croit pouvoir disputer la victoire à l’Irlande lors d’un barrage mais [John Whitaker] ne retrouve pas un [Argento] aussi disponible que lors de son premier parcours. Il préfère même abandonner, laissant son équipe à la troisième place.

La France s’en sort bien, très bien même, compte tenu de quelques tutoiements et alertes, tout au long de l’après-midi – elle les échangerait volontiers contre la rêne cassée de Simon Delestre à Londres… Portés par le double sans-faute de [Roger-Yves Bost] et [Nippon d Elle], de plus en plus sereins sur ces parcours, les Bleus ont montré de belles choses et des signes positifs pour l’avenir, [Jerome Hurel] et [Kevin Staut] apportant chacun un parcours vierge à l’écot collectif sur [Ohm de Ponthual] et [Reveur de Hurtebise]*HDC. Toute première à s’élancer, [Penelope Leprevost] n’a pu éviter une faute sur l’avant-dernier obstacle du parcours, un vertical sur bidet qui faisait office de juge de paix. Rien à dire. La seconde sortie de [Topinambour] s’est ensuite soldée par une élimination, la première de la carrière de l’amazone en Coupe des nations. Chassant et manifestant son caractère dans un virage un peu serré, l’étalon a d’abord refusé un mur avant d’en accrocher quelques éléments en le franchissant, de rater son entrée de triple et de désobéir une seconde fois. Etonnant.

Devant leurs suppporters, les cavaliers du Trèfle n’ont pas manqué l’occasion de briller. Double sans-faute, [Pacino] et Clem McMahon ont fait preuve d’une impressionnante facilité. Seul un point de temps dépassé est venu ombrager la très belle après-midi de [Richie Moloney] et [Ahorn Van De Zuuthoeve] tandis que [Darragh Kerins] et [Cian O Connor] n’ont touché qu’une barre sur [Lisona] et [Blue Loyd 12], qui n’a même pas eu besoin de repartir en seconde manche.

Le circuit Coupe des nations achevé, les regards vont désormais se tourner plus volontiers sur le Global Champions Tour, en attendant l’ouverture de la Coupe du monde, dans un peu moins de deux mois.


Le classement de la huitième étape

1. Irlande 5 pts (1+4)
2. France 8 pts (4+4)
3. Grande-Bretagne 9 pts (5+4)
4. Pays-Bas 16 pts (12+4)
5. Belgique 24 pts (16+8)
    Suisse 24 pts (12+12)
7. Suède 28 pts (4+24)
8. Allemagne 29 pts (17+12)


Voir les résultats complets ici


Le classement général final

1. Allemagne 48 pts
2. France 44 pts
3. Irlande 39 pts
4. Grande-Bretagne 38 pts
5. Suisse 35 pts
6. Pays-Bas 34,5 pts
7. Suède 33,5 pts
8. Belgique 32 pts


Sébastien Roullier

À lire également...

Réagissez