« L'OBJECTIF EST CLAIR : FAIRE DU HAUT NIVEAU », CLÉMENT BOULANGER

Clément Boulanger à St Lo avec Extra Van Essene. (Ph. MA Thierry)

Lundi 27 août - 14h11 | ma.thierry

« L'OBJECTIF EST CLAIR : FAIRE DU HAUT NIVEAU », CLÉMENT BOULANGER

Engagé le week-end dernier dans le CSI 2* de Saint-Lô, [Clement Boulanger] faisait ses premiers pas sous ses nouvelles couleurs en international. Sous l’œil attentif d'[Eric Levallois], le cavalier a présenté trois chevaux : Extra Van Essene (huit ans, par Diamant de Semilly), Ulyss Van Pottelberg (huit ans, par Kashmir van’ Schuttershof) et Aquino (quatorze ans, par Albireo Z). GrandPrix-replay.com a recueilli les impressions de Clément Boulanger présent ce week-end au CSI 2* d’Auvers avec cinq chevaux dont les prometteurs Sweet de Beaufour (six ans, par Diamant de Semilly) et Speed de Quintin (six ans, par Quick Star).


GrandPrix-replay.com : Quel est votre sentiment un mois après votre arrivée dans les écuries d’Eric Levallois ?

Clément Boulanger : Je suis vraiment très content. Il s’agit d’une écurie très sérieuse et professionnelle, c’est exactement ce que je recherchais. Tout est réuni pour faire de la compétition : un entraîneur, une structure, de très bons chevaux en devenir… Dans le Grand Prix par exemple, j’ai sorti un huit ans très prometteur, Extra Van Essene. C’est un cheval que j’apprécie particulièrement, il a énormément de moyens mais il a aussi besoin de se rassurer un peu et de tourner en concours. Auparavant, il était assez peu sorti sur des hauteurs d’1,30m-1,40m. En tout cas, pour notre premier international ensemble, il a déjà beaucoup progressé. C’est très encourageant.
 
GrandPrix-replay.com : Vous participiez là à votre premier international sous vos nouvelles couleurs, quels sont vos objectifs pour les prochains mois ?
Clément Boulanger : L’objectif est clair : faire du haut niveau. Avec Eric, nous souhaitons aller le plus loin possible. Mais pour le moment, il faut que tout se mette en place, que j’apprenne à connaître les différents chevaux. Nous ne voulons pas précipiter les choses.

 
GrandPrix-replay.com : Avant de rejoindre le Haras de Beaufour, aviez-vous déjà côtoyé Eric Levallois ?
Clément Boulanger : Je connais Eric depuis environ deux ans. C’est quelqu’un que j’ai toujours apprécié. De par son expérience, il m’apporte ces petits détails qui font la différence à ce niveau-là. En fait, c’est vraiment l’encadrement technique qu’il me fallait. Je n’ai aucun regret.

 
GrandPrix-replay.com : L’accent est-il mis sur les jeunes chevaux ?
Clément Boulanger : Il est vrai qu’Eric a dans ses écuries beaucoup de jeunes chevaux. Mais l’objectif n’est pas non plus d’en faire tourner un maximum. Nous souhaitons effectuer une sélection pour obtenir un piquet de qualité dans l’objectif de viser le haut niveau, sans oublier les jeunes derrière pour prendre la relève. Pour le moment, nous sortons sur quelques concours, nous prenons notre temps, nous observons comment les chevaux se comportent. Mais il est clair que ce sont de chevaux de qualité. Il y a par exemple plusieurs six ans à surveiller de près.

 
 
Propos recueillis par Marie-Anaïs Thierry.

À lire également...

Réagissez