Dimanche 29 juillet - 19h13 | ElodieM

DRESSAGE CCE : AUSTRALIE VS ALLEMAGNE

C’est parti ! Le concours complet a ouvert les festivités équestres olympiques, à Greenwich Park. La lutte s’annonce serrée entre l’Allemagne et l’Australie.


 
D’emblée, ils ont donné le « la » : les Australiens Christopher Burton et Sam Griffiths (sélectionné sur le fil) signent des reprises claires, longtemps références. Deuxième à s’élancer, Burton quitte le carré avec un score de 46,10, malgré une nervosité que le cavalier s’est amusé à expliquer : « La nuit précédant une compétition, je suis toujours nerveux. Mais avant les Jeux olympiques, je vous laisse imaginer ! Hier soir, j’avais décidé de ne pas défiler pendant la cérémonie d’ouverture. A minuit, tellement je me trouvais déjà dans ma bulle de concentration, j’ai fait un bond énorme, croyant à un bombardement, alors qu’il ne s’agissait que des feux d’artifices ! Disons que la pression est énorme ! »

 
Il faudra alors attendre le passage de l’Allemand Dirk Schrade sur King Artus pour voir la suprématie australienne renversée : « Je m’attendais à ce que King Artus soit plus nerveux : c’est tellement inhabituel pour des cavaliers de complet de courir devant une telle foule ! L’Allemagne est présentée comme favorite dans cette compétition olympique. Bien sûr que c’est une pression, mais nous essayons de rester sereins, nous nous concentrons sur nos performances, ce qui permet d’échapper à cette pression. L’équipe a l’habitude de ce genre de situation, même moi, qui cours ici ma première olympiade. J’espère que nous pourrons rester dans cet état d’esprit jusqu’à la fin de la compétition. » La suprématie outre-rhinoise sera finalement confirmée par Ingrid Klimke, parmi les derniers concurrents à s’élancer, associée à Butts Abraxxas, qui prendra ainsi la tête provisoire de la compétition : « Les conditions sont très particulières ici à Londres. L’arène est très bruyante : les petits micros placés le long des barrières amplifient chaque petit son. Malgré cela, Abraxxas connaît parfaitement son métier, à quinze ans. Dans un premier temps, il n’a pas semblé très motivé pour entrer en piste et j’ai alors compris ce dont parlaient bien d’autres cavaliers ! », sourit l’Allemande.

 
Demain, dimanche, trente-sept autres concurrents sont attendus : dans ce match germano-australien, où l’Angleterre de Mary King pourrait jouer les trouble-fêtes, les reprises de Sandra Auffarth (11h44, heure de Londres), de Clayton Fredericks (14h46) et de Michael Jung (15h02) seront particulièrement observées. Entre ces deux derniers, dans l’ordre de passage, les Français croiseront les doigts pour la reprise de Nicolas Touzaint et Hildago de l’Ile (14h54). Donatien Schauly prendra quant à lui le départ à 11h36.

 
A Greenwich Park, Londres, Daniel Koroloff


Résultats
1.     Ingrid Klimke & Butts Abraxxas (GER) – 39,30
2.     Dirk Schrade & King Artus (GER) – 39,80
3.     Mary King & Imperial Cavalier (GBR) – 40,90
4.     Andrew Hoy & Rutherglen (AUS) – 41,70
5.     Ludwig Svennerstal & Shamwari (SWE) – 43,70
6.     Jonathan Paget & Clifton Promise (NZE) – 44,10
7.     Sam Griffiths & Happy Times (AUS) – 45,40
8.     Christopher Burton & HP Leilani (AUS) – 46,10
9.     Karen O’Connor & Mr Medicott (USA) – 48,20
10.Virginie Caulier & Nepal du Sudre (BEL) – 48,30
15. Lionel Guyon & Nemetis de Lalou (FRA) – 50,90
23. Aurélien Kahn & Cadiz (FRA) – 55,90
31. Denis Mesples & Oregon de la Vigne (FRA) – 61,50

À lire également...

Réagissez