« NOUS AVONS RÉALISÉ UN RÊVE », JESSICA MICHEL

Jessica Michel et Riwera de Hus sur la piste d'Aix-la-Chapelle. (Ph DR)

Jeudi 12 juillet - 18h10 | ma.thierry

« NOUS AVONS RÉALISÉ UN RÊVE », JESSICA MICHEL

[Jessica Michel] participait pour la première fois au CHIO d’Aix-la-Chapelle en fin de semaine dernière. Une grande première réussie puisqu’elle repart avec deux quatrièmes places avec Riwera de Hus. La cavalière revient sur ce concours mythique…


 
« Ce week-end, nous avons réalisé un rêve qui paraissait pourtant si inaccessible : dérouler une reprise de dressage lors du CHIO d’Aix-la-Chapelle...


Nous sommes arrivés sur place le lundi 2 juillet au matin. Dès mon arrivée sur place, mon cœur s'est accéléré... Wow ! Quel concours ! Quelles installations ! Quelle organisation ! Quel stage ! Quelle décoration ! Quelle piste ! Même si Socrate était, lui, très impressionné par le site, les deux chevaux avaient l'air d'être heureux d'être là... L'inspection vétérinaire du mardi me paraissait déjà une épreuve à part entière. Une zone entourée de haies plantées exactement à la dimension nécessaire est mise en place uniquement pour les inspections vétérinaires. Respect !


Mes deux premières épreuves ont eu lieu mercredi. Dans l'épreuve St Georges, Socrate a déroulé une épreuve très correcte, mais je n'ai pas réussi à avoir la bonne attitude. Il était toujours très impressionné et n'avait pas compris pourquoi ces immenses tribunes s'étaient remplies tout à coup. La nuque était trop haute pour recevoir des points. Il se place neuvième avec 66%.


Pour le Grand Prix du 4* avec Riwera, nous avons fait une excellente détente qui nous a mis toutes les deux extrêmement en confiance. Lors de mon salut final, je n'ai jamais ressenti une si grande satisfaction personnelle en fin de reprise. Quel bonheur ! J'avais réussi à ne pas me laisser impressionner, à continuer à monter devant des tribunes pleines et surtout monter Riwera avec un excellent feeling ! La jument se sentait bien et a tout donné. Sans conteste, c'était pour moi ma meilleure reprise. Mais, c'était sans compter sur le tonnerre d'applaudissements venant bien sûr du clan français (et je vous en remercie) mais aussi du public étranger et principalement allemand. Je me suis sentie téléportée par le public, ne pouvant que leur montrer ma joie immense d'être ici. La note n'a fait que confirmer et amplifier mon bonheur : 72,894%, mon record personnel ! Le faire à Aix-la-Chapelle, en terminant quatrième du Grand Prix… la cerise sur le gâteau !


Le lendemain, je n'ai fait que de la décontraction et de l'extension d'encolure avec les deux chevaux. Riwera est même allée faire un petit tour sur la détente en herbe des cavaliers de CSO pour se changer les idées. Nous avons aussi eu la chance de voir tout le Grand Prix du CDIO, ce qui a été pour moi très enrichissant. Le vendredi, j'ai retravaillé les deux chevaux pour préparer les reprises du lendemain.


Le samedi, j’ai commencé par l'intermédiaire 1 avec Socrate. Je craignais qu'il soit à nouveau regardant et que je n'arrive pas à avoir le contrôle de la nuque. Finalement, je l'ai mieux monté, alors qu'il y avait plus de public que le mercredi. Socrate a globalement fait une très bonne reprise avec une très bonne partie au trot. Les pirouettes au galop n'étaient pas bonnes et j'ai une faute dans la ligne aux deux temps ce qui nous fait perdre des points. Malgré cela, Socrate conclut son concours avec une belle cinquième place en 68,4%.


A 22h45, Riwera rentrait en piste pour la reprise en musique. La détente était faiblement éclairée alors que la piste du stadium était comme de plein jour. Quand nous sommes rentrées, nous avons été toutes les deux brièvement éblouies. La reprise était aussi très fluide et harmonieuse, dans le timing de la musique, avec de bons points forts comme les appuyers au trot et au galop et les pirouettes. Malheureusement, j'ai raté la deuxième ligne de changements de pied au temps que je n'ai pas réussi à faire exécuter à Riwera ce qui nous coûte très cher. De même, les piaffers n'étaient pas de la même qualité que lors du Grand Prix, ce qui nous a aussi fait perdre des points. A la détente, je n'avais pas réussi à obtenir le même sentiment sur ce point. Malgré ces fautes, le reste de la reprise était bonne et nous terminons avec 72,4% et à la quatrième place, à moins de 2% de la première.



Nous avons terminé cette magnifique aventure par la parade des nations : moment mythique à vivre une fois dans sa vie. Tous les cavaliers de toutes les disciplines dans le grand stade de CSO et 50.000 personnes dans des tribunes pleines à craquer qui agitent un mouchoir blanc pour nous dire au revoir ! Moment aussi mythique qu'émouvant pour moi. En revanche, Socrate n'a pas trop apprécié la blague... On va dire que c'était une séance de désensibilisation.


Riwera et Socrate vont se reposer quelques jours. Riwera reprendra ensuite l'entraînement en vue des Jeux olympiques. L'entraînement sera le même qu'habituellement, nous ne comptons rien changer. »

À lire également...

Réagissez