AIX-LA-CHAPELLE : LA FRANCE AU FORCEPS DEVANT L'ALLEMAGNE

Penelope Leprevost & Mylord Carthago*HN (Ph. Kit Houghton/FEI)

Dimanche 08 juillet - 17h26 | ma.thierry

AIX-LA-CHAPELLE : LA FRANCE AU FORCEPS DEVANT L'ALLEMAGNE

Dans l'antre vert et pluvieux d'Aix-la-Chapelle, les Bleus ont détrôné des Allemands pourtant très à l'aise à domicile. Les cavaliers d'Henk Nooren en finissent avec dix points, reléguant leurs collègues germaniques en deuxième position. De quoi partir sur le bon pied pour les Tricolores à quelques semaines des Jeux olympiques de Londres.

L’enjeu de cette étape était double. D’abord, récolter un maximum de points dans un circuit Coupe des nations déjà bien entamé afin de s’écarter de la zone rouge pour certains ou de se rapprocher du podium pour d’autres. Aix-la-Chapelle marquait également pour bon nombre de chefs d’équipe l’ultime rendez-vous pour jauger du niveau et de la fraicheur de leurs couples.
 
En terminant premiers sur les terres allemandes, les Tricolores prennent de précieux points au classement Coupe des nations mais ils repartent surtout avec une victoire pleine de promesses pour Londres. [Penelope Leprevost] a une nouvelle fois rempli son rôle de pilier de l’équipe avec un superbe double sans-faute sur Mylord Carthago*HN. Le reste de l’équipe lui emboite le pas avec [Eugenie Angot] et [Old Chap Tame] (0+5), [Roger-Yves Bost] avec Nippon d’Elle (1+5) et l’expérimenté [Olivier Guillon] sur [Lord de Theize] (4+4). « Nous avons vécu des débuts difficiles sur le circuit Coupe des nations. Depuis le début de saison, nous avons dû nous adapter à différents contretemps. Dieu merci, la situation s’est améliorée à Rotterdam et j’espère que nous continuerons sur cette lancée lors des prochaines semaines ! », commentait Henk Nooren peu après l'épreuve.
 
Pourtant les Allemands avaient placé la barre haute. Si [Marco Kutscher] est passé complètement à côté avec [Cornet Obolensky], auteur de trente-et-un points sur les deux manches, ses coéquipiers ont répondu présent. [Marcus Ehning], avec son puissant [Plot Blue], est l’un des premiers à boucler un double sans-faute et a, à coup sûr, marqué des points pour une sélection olympique. [Christian Ahlmann], en selle sur [Codex One], réalise lui aussi le double clear-round tandis que Janne-Friederike Meyer et [Cellagon Lambrasco] cumulent douze points sur les deux manches.
 
Autant dire que cette Coupe des nations s’est rapidement transformée en un duel franco-germanique. Les Pays-Bas, troisièmes à l’issue de la première manche avec huit points, sont rapidement distancés en seconde manche. Ils laissent la troisième marche du podium aux Irlandais, auteurs d’une belle remontée avec notamment des parcours sans pénalité signés [Billy Twomey] avec Je T’aime Flamenco et Cian O’Connor avec Blue Loyd. Pour la Suède, la Suisse, la Grande Bretagne et la Belgique, les scores s’accumulent. Tous sont loin du podium. A noter toutefois la performance du Suisse Paul Estermann, auteur de trois doubles sans-faute avec sa monture Castlefield Eclipse lors de ses trois participations aux étapes Coupe des nations.
 
« Remporter une Coupe des nations est toujours quelque chose de fantastique, mais gagner à Aix-la-Chapelle a vraiment une saveur particulière. Le stade et l’atmosphère ont quelque chose d’unique », conlut Henk Nooren.
 
Le classement :
1. France : 10 pts
2. Allemagne : 12 pts
3. Irlande : 20 pts
4. Suisse : 21 pts
5. Grande Bretagne : 31 pts
6. Pays-Bas : 32 pts
7. Suède : 36 pts
8. Belgique : 40 pts

Marie-Anaïs Thierry avec communiqué

À lire également...

Réagissez