Samedi 30 juin - 22h24 | Daniel

Délit de sale gueule pour Reynald Angot

Régulièrement gagnant et classé en Grands Prix 145/150 depuis le début de l'année, Reynald Angot avait demandé une sélection pour le CSI4* de Fontainebleau, qui se déroulait du 22 au 24 juin. Quelle ne fut pas la surprise de Reynald Angot de se voir privé de son premier CSI4*, non pas à cause de ses résultats, mais suite à une demande des organisateurs :
« J'étais à Lons-le-Saunier et j'ai reçu un coup de fil de Thierry Pomel le jeudi, me disant qu'ils ne pouvaient pas me prendre pour Fontainebleau, non pas à cause de mes performances sportives, mais parce que les organisateurs ne voulaient pas que je participe à leur concours.
Les Mars, qui organisent ce concours, ont leur façon de voir les choses et, qu'ils demandent ça, c'est une chose, mais je ne comprends pas que la Fédération ait accepté. Il y a des sélectionneurs et personne ne prend ses responsabilités pour dire que j'avais les performances requises pour être sélectionné et s'opposer au refus des organisateurs.
En début d'année, j'étais allé préparer mes chevaux en Espagne, pour La Baule et on avait évoqué la possibilité de participer à des Coupes des nations ensuite et, finalement, il ne s'est rien passé, puis on me refuse la sélection pour Fontainebleau, alors ça commence à faire beaucoup. Donc, en fait, j'en veux plus à la Fédération de ne pas avoir joué son rôle qu'aux organisateurs.
Puis, à travers tout ça, il y a des gens qui me font confiance, des propriétaires, des éleveurs, donc ça rejaillit sur d'autres personnes. Patrick Bizot, propriétaire de Parenthèse Tame, a tenté d'intervenir auprès de Mme Mars, mais sans succès.
Maintenant, le concours est passé, c'est comme ça, mais ce qu'il faut, c'est que ces choses-là n'arrivent plus, ce n'est pas bon pour le sport.
Je ne dis pas que j'aurais gagné Fontainebleau, mais les chevaux allaient bien et c'était dans la progression logique de faire ce type de concours pour voir où ils en étaient.
En fait, la Fédération n'a pas pris en compte l'équité sportive dans tout ça… »

Faute de Fontainebleau, Reynald Angot s'est rabattu sur le concours du Bouleire Jump, au Mans, où il remporte deux épreuves, dont le Grand Prix avec Parenthèse Tame, une semaine après s'être imposé dans celui du CSI2* du Vaudreuil.

À lire également...

Réagissez