HORSE-BALL : LE SACRE DE BORDEAUX

Bordeaux, champion de France Pro Elite de horse-ball. (Ph. M-A Thierry)

Jeudi 28 juin - 10h33 | lbernardini

HORSE-BALL : LE SACRE DE BORDEAUX

En remportant ce week-end à Jardy le titre suprême de champion de France Pro Elite de horse-ball, Bordeaux Blanzac a conforté son statut de formation historique de la discipline. C’est en effet en Aquitaine que s’est développé le horse-ball il y a une quarantaine d’années.



Leader tout au long de la saison, les Bordelais avaient d’ores et déjà un pied sur le podium avant même l’ultime étape du championnat disputée au Haras de Jardy. Pour pouvoir soulever la Coupe du capitaine Clavé destinée au vainqueur, le contrat était simple : ils devaient remporter l’un de leurs deux derniers matches de la saison, contre Arles (deuxième) ou contre Angers (quatrième). A ceux qui auraient pu croire à un quelconque relâchement, ils ont répondu par deux victoires successives, nettes et sans bavures. En s’imposant 9-4 contre Arles et 12-6 face à Angers, ils cumulent dix-sept victoires pour un seul match nul. Une véritable performance. « Les Bordelais ont mérité le titre. Leur rigueur aussi bien à terre qu’à cheval se ressent dans leurs résultats », reconnaît Nicolas Thiessard, joueur d’Arles, classé deuxième de ce championnat Pro Elite.



Au delà de l’aspect purement sportif, c’est cette vision plus professionnelle que les joueurs souhaitent développer. Leurs chevaux doivent être vifs et rapides, certes, mais ils doivent aussi être dressés pour être les plus performants possibles. Un élément d’autant plus important pour ces joueurs de l’élite qui écument des terrains de renom, devant un public majoritairement demandeur. « Nous devons être les ambassadeurs de notre discipline en étant le plus irréprochable possible », ajoute Nicolas Thiessard, également organisateur de l’étape de Jardy. Les résultats sont là, avec une progression aussi bien en termes de joueurs, que d’organisateurs, ou même de partenaires. « Nous avons le devoir de développer le horse-ball », confirme Romain Depons, capitaine de Bordeaux. « Alors ce titre de champion de France est un aboutissement, pour les joueurs mais aussi pour tout le staff qui gravite autour », admet le joueur girondin qui remporte là son quatrième titre en Pro Elite.



Le nombre de victoires de Bordeaux Blanzac dans la catégorie reine du horse-ball français est porté à quatorze. Un record qui s’enrichit au fil des années. « Nous sommes aujourd’hui le seul club d’Elite à avoir participé au tout premier championnat organisé en 1978-1979 », sourit Romain Depons, dont le père et l’oncle ont participé activement au développement de ce sport d’équipe à cheval. Reconnus dans le monde du horse-ball, les Bordelais soignent leur image. Tous partagent les valeurs collectives de la discipline associées à une équitation soignée. Ils remettront leur titre en jeu à partir du mois d’octobre. La lutte pour la victoire finale sera une nouvelle fois très serrée entre Bordeaux, Arles et Chambly, qui ont remporté à eux trois les huit dernières éditions du championnat de France Pro Elite.



Le classement du championnat :
•    1. Bordeaux : 53pts / +108
•    2. Arles HCC : 49pts / +83
•    3. Chambly : 48pts / +98
•    4. Angers : 36pts / -2
•    5. Rouen : 35pts / -6
•    6. Nantes : 35pts / -20
•    7. Coutainville : 33pts / -15
•    8. Nancy Lorraine : 24pts / -61
•    9. Lyon : 24pts / -108
•    10. Bellegarde : 23pts / -77




Marie-Anaïs Thierry

 

À lire également...

Réagissez