ROTTERDAM : L’ALLEMAGNE AU FINISH DEVANT LA SUEDE

Marco Kutscher - archives Scoopdyga

Lundi 25 juin - 10h52 | ElodieM

ROTTERDAM : L’ALLEMAGNE AU FINISH DEVANT LA SUEDE

La Coupe des nations FEI 2012 suit son cours. Après La Baule, Rome et St Gall, les cavaliers avaient rendez-vous à Rotterdam pour une nouvelle étape à enjeu. En cette période préolympique, tous avaient à cœur de bien se comporter, et de marquer des points auprès de leur encadrement respectif.


Mais dès les premiers parcours, le ton était donné. Avec un chronomètre particulièrement serré, presque la moitié des cavaliers ne sont pas parvenus à boucler leur tour sous les 75 secondes et se sont faits piéger. Seuls cinq couples réalisent un sans-faute dans le temps en première manche sur les quarante partants : le Suisse Paul Estermann avec Castlefiel Eclipse, le Britannique [Peter Charles] avec Murka’s Vindicat W, [Ludger Beerbaum] avec Gotha, [Ludo Philippaerts] avec Challenge Vd Begijnakker et Malin Baryard-Johnsson avec H&M Tornesch. Pas de sans-faute côté français donc. La meilleure performance est signée par [Patrice Delaveau] et Orient Express*HDC avec un point de temps dépassé.  L’équipe de France termine sa première manche avec un total de dix points. Eugénie Angot sort à neuf points avec Old Chap Tame, [Penelope Leprevost] à cinq points avec Mylord Carthago*HN, et [Kevin Staut] à quatre points avec Silvana*HDC. Cinquième ex-æquo à l’issue de cette première manche, ils sont loin des Allemands, très efficaces avec seulement deux points de pénalité, et de la Suède avec cinq points au compteur.

 
En deuxième manche, les cavaliers mettent l’accélérateur et les sans-faute se multiplient. A quelques exceptions près comme pour [Rik Hemeryck] avec Qarco de Kerambars (19+13) ou [Tim Stockdale] avec Fresh Direct Kalico Bey (17+8), les cavaliers domptent le parcours de Rotterdam. Chez les Français, aussi, les scores se réduisent. Patrice Delaveau, Pénélope Leprevost et Kevin Staut bouclent un sans-faute tandis qu’Eugénie Angot et Old Chap Tame sortent avec un point de temps.  Un beau tir groupé. Les Tricolores terminent donc avec un total de dix points sur les deux manches. Mais l’avance des nations de tête est telle que les Tricolores ne peuvent combler leur retard et terminent troisièmes. Les Allemands et les Suédois répondent de nouveau présents. On retiendra notamment les performances de Malin Baryard-Johnsson (0+0), de Rolf-Goran Bengtsson (1+0), de Ludger Beerbaum (0+1), de Philipp Weishaupt (1+0) ou encore de Marco Kutscher, dernier à s’élancer (1+1).

 
La Coupe des nations s’est donc rapidement transformée en un duel Allemagne/Suède. Malgré une fantastique deuxième manche avec quatre sans-faute, les Suédois ne peuvent rattraper les Allemands qui décrochent une belle victoire sur les terres néerlandaises. La France réalise une belle remontée et décroche de précieux points au classement du circuit. Prochain rendez-vous à Aix-la-Chapelle en juillet.

 
 
Le classement :
1 Allemagne : 4 pts
2 Suède : 5 pts
3 France : 10 pts
4 Irlande : 15 pts
5 Suisse : 17 pts
6 Grande Bretagne : 18 pts
7 Pays-Bas : 21 pts
8 Belgique : 35 pts

À lire également...

Réagissez