Vendredi 15 juin - 10h55 | astrid63

GCT : LES STARS MONDIALES S’EMPARENT DE CANNES

Dès demain, jeudi, les plus grands cavaliers mondiaux s’affronteront tout au long du jumping de Cannes, dont l’ultime épreuve sera bien entendu la cinquième étape du Global Champions Tour. Tous les regards se tourneront évidemment vers Edwina Tops-Alexander et son fidèle [Itot du Chateau], qui ont déjà remporté cette étape à deux reprises en 2010 puis en 2011. Seront-ils capables de réaliser le triplé ?

 

C’est à moins de deux cents mètres de la célèbre Croisette que la crème du jumping mondial foulera la piste du stade des Hespérides dès jeudi, et ce jusqu’à samedi soir. Ainsi, ce sont plus de cent chevaux qui ont pris leurs quartiers sur le port de Cannes parmi les yachts depuis hier, mardi.
 

Et si la meilleure cavalière mondiale, Edwina Tops-Alexander, sera bien au départ, tentant de rentrer dans l’histoire du jumping mondial en remportant une nouvelle fois cette étape cannoise, elle ne sera pas la seule femme à prendre part aux festivités. En effet, au total ce ne sont pas moins de seize cavalières qui tenteront également de s’emparer de la victoire. Notons donc la présence de la grande gagnante du Saut Hermès, l’Ukrainienne [Katharina Offel], mais aussi de la Portugaise [Luciana Diniz]. L’ex-numéro un mondial, [Meredith Michaels-Beerbaum], vainqueur à Cannes en 2008, sera également de la partie. Actuellement trente-deuxième au classement mondial, [Laura Kraut] sera la seule représentante américaine.
 

Un plateau de choix

 
La gente masculine sera également très bien représentée. Tout d’abord par l’Allemagne qui affiche une équipe plus que solide composée notamment de [Marcus Ehning], [Christian Ahlmann], [Ludger Beerbaum] ou encore [Marco Kutscher]. Le très prometteur [Gregory Wathelet] viendra, pour sa part, défendre les couleurs de la Belgique tandis que le Brésil sera représenté par Alvaro de Miranda mais aussi par le grand champion [Rodrigo Pessoa]. Après sa lourde chute à La Baule lors de son tour d’honneur, [Denis Lynch] s’est rapidement remis en selle et sera donc présent à Cannes, aux côtés de son compatriote [Billy Twomey]. Le numéro un mondial depuis plusieurs mois désormais, [Rolf-Goran Bengtsson] sera prêt à en découdre sur la piste cannoise mais devra tout de même se méfier de son poursuivant, le Suisse [Pius Schwizer] ainsi que de [Steve Guerdat]. Chez les Britanniques, nous retrouverons [Nick Skelton], très performant ces derniers temps, mais aussi [Ben Maher], vainqueur de l’étape espagnole devant [Michael Whitaker], lui aussi présent à Cannes.
 

Une forte délégation française participera également à cet événement, tentant ainsi de redorer le blason tricolore après les désillusions connues en Coupe des nations. Le meilleur cavalier français, [Kevin Staut], sera aux manettes de [Reveur de Hurtebise]*HDC tandis que [Simon Delestre] courra sur [Valentino Velvet]. [Roger-Yves Bost] prendra part à la compétition avec sa jument de douze ans, [Myrtille Paulois]. On retrouvera également [Julien Epaillard] avec [Maestro de la Loge] et [No Name de Siva]*LM. En selle sur [Old Chap Tame], [Eugenie Angot] sera elle aussi de la partie. Le nouveau cavalier du Haras de Hus, [Michel Robert], se rendra à Cannes avec deux montures : Zeta Z de Hus et sa pie de dix ans, [Catapulte]. La meilleure amazone française, [Penelope Leprevost] défendra les couleurs du drapeau tricolore avec sa jument de onze ans, [Nayana]. Enfin, il faudra noter la présence du Francilien [Jerome Hurel], mais aussi celles de [Marc Dilasser], d’[Edouard Couperie] et [Philippe Rozier].
 

Si les premières épreuves débuteront dès jeudi à 19 heures avec le Prix French Tour EADS d’1,40 m, l’épreuve phare de cette compétition sera bien le Grand Prix de Cannes du Global Champions Tour qui se déroulera samedi à partir de 18 heures.
 

Lola Bernardini avec communiqué

À lire également...

Réagissez