Vendredi 08 juin - 16h44 | lbernardini

MORGAN BARBANÇON MESTRES : « PARTICIPER AUX JO EST UN REVE »

A dix-neuf ans, [Morgan Barbancon Mestres] a une nouvelle fois fait preuve de tout son talent à l’occasion du CDI 3* de Compiègne organisé le week-end dernier. Avec [Painted Black], la jeune espagnole apparait comme une sérieuse candidate pour rejoindre l’équipe nationale qui traversera la Manche cet été, pour participer à ses premiers Jeux olympiques.


 
GrandPrix-replay.com : Depuis Saumur, quel a été votre programme avec Painted Black ?
Morgan Barbançon Mestres : Painted Black a eu deux semaines de repos après Saumur car j’étais moi-même en examen.  Cela lui a fait du bien car après le concours il était un peu fatigué et avait besoin de repos. Nous avons ensuite repris gentiment sur un grand travail de base, comme lorsqu’on dit que pour construire une maison il faut que la base soit solide c’est pareil pour moi (rires), et puis nous avons ensuite réintroduit au fur et à mesure les exercices dans notre travail une semaine avant notre départ pour Compiègne.

 
GrandPrix-replay.com : Vos performances enregistrées à Addington, à Saumur et à Compiègne laissent présager une sélection olympique. Comment voyez-vous tout cela ?
Morgan Barbaçon Mestres : C’est quelque chose d’assez grand pour moi car les Jeux olympiques représentent un rêve d’enfance et j’ai vraiment envie d’y aller. Cependant, cela représente énormément de travail et j’ai connu une très grande progression. Il y a de très bons points et j’espère que nous ferons partis de l’aventure, même si je ne peux pas en dire beaucoup plus pour le moment puisque nous serrons fixés le 24 juin (date de l’annonce officielle de l’équipe, ndlr).

 
GrandPrix-replay.com : Quel va être votre programme après le CDI 3* de Compiègne pour vous et Painted Black ? Comme se fera votre éventuelle préparation ?
Morgan Barbançon Mestres :Dans trois semaines nous partirons pour le CDIO de Rotterdam puis, si les résultats sont bons aux Pays-Bas, les Jeux olympiques si nous sommes sélectionnés. Nous pensions aller à Aix-la-Chapelle entre Rotterdam et Londres mais cela ferait trop car ce sont de gros concours, sur trois jours et je préfère préserver la forme du cheval. Je veux lui donner un peu de repos et nous laisser du temps pour travailler afin que cela soit au point pour les Jeux.
Concernant notre préparation, tout se passera évidemment en Hollande avec Anky (van Grunsven, ndlr) à 100%. Je serai aussi aidée de mon préparateur physique et de mon préparateur mental. Tout le grand jeu (rires).

 
GrandPrix-replay.com : Que pensez-vous des chances espagnoles pour Londres car l’équipe semble assez solide ?
Morgan Barbançon Mestres : On verra mais on pourrait peut-être espérer une médaille de bronze en équipe, ce qui serait quelque chose de superbe, ou même une quatrième place vu que tout semble très bien se passer pour nous tous. Le cheval de Beatriz (Ferrer-Salat, ndlr) a fait beaucoup de progrès tout comme Fuego (monture de Juan Manuel Munoz Diaz, ndlr), donc je pense que l’on pourrait former une super équipe. Il faut travailler tous ensemble et se serrer les coudes, qu’on ne se laisse pas tomber et que nous montions les meilleurs épreuves possibles. Si vraiment nous donnons tous le maximum, alors je pense que l’on pourrait faire quelque chose de sympa

 
Propos recueillis par Elodie Muller
 

À lire également...

Réagissez