Jeudi 31 mai - 15h30 | ma.thierry

CDI 4* WIESBADEN: JESSICA MICHEL NE S’ARRETE PLUS

Du 26 au 28 mai, certains des meilleurs cavaliers de dressage avaient rendez-vous pour le prestigieux CDI 4* de Wiesbaden en Allemagne. Une seule Française avait fait le déplacement aussi loin pour affronter la concurrence étrangère, [Jessica Michel] avec [Riwera] de Hus.


 
 
Même si les grands noms du dressage manquaient à l’appel cette année, la reprise libre en musique sous les flots de lumière en nocturne reste toujours un "temps fort" à Wiesbaden. L’an dernier, c’étaient l’Espagnol Juan Manuel Munoz Diaz et son étalon gris Fuego de Cardenas, qui avaient enthousiasmé le public. Cette année, c’était un cheval noir: [Le Noir], holsteiner (Leandro x Caletto) de douze ans, monté par la cavalière allemande [Uta Graf], qui aura brillé devant son public. Lors de l’édition 2011, le sympathique couple terminait troisième à Wiesbaden comme en février dernier à Neumünster, sur l’étape de la Coupe du monde. Uta Gräf avait de nouveau opté pour la reprise libre après avoir remporté le Grand Prix qualificatif. "J’ai un peu renforcé la chorégraphie", rit-elle, "mais j’ai gardé la musique de Men in Black et Pirates des Caraïbes".

 
 
Certains chevaux ont rencontré des problèmes en raison de leurs ombres qui apparaissaient soudainement devant eux ou sur le côté à cause des éclairages. Le Noir, lui, n’a pas été impressionné et s’est présenté en toute élégance, toujours calme et souple, la preuve avec de très belles pirouettes au galop à une main.
 
Jessica Michel brille à Wiesbaden
 
Avec un résultat tout à fait remarquable, Jessica Michel a remporté à Wiesbaden le Grand Prix avec 71,333% puis le Grand Prix Spécial avec une moyenne de 71,319%! "Je ne m’y attendais pas et je suis très heureuse!", explique la cavalière qui travaille avec Hans-Heinrich Meyer zu Strohen. Pour Jessica Michel les victoires de Wiesbaden sont une étape importante sur sa route vers Londres. La France possède en dressage une seule place individuelle pour les Jeux olympiques et – s’il n’arrive rien d’ici là – celle-ci sera réservée à la numéro un française et Riwera de Hus, sa jument Oldenbourg (Welt Hit II x Noble Roi xx) de onze ans.

 
 
La suite du classement du Grand Prix Spécial reste internationale: une deuxième place pour la Belge Vicky Smits-Vanderhaselt (70,600%) et une troisième place pour la Britannique [Emma Hindle] (70,422%). A la quatrième place, nous retrouvons [Ingrid Klimke] avec Liostro. Ce fils de Primeur de dix ans évolue sous la selle de l’Allemande depuis novembre dernier seulement. "C’était la première compétition internationale pour Liostro, et sur le Grand Prix il était encore trop timide", a déclaré Ingrid Klimke. "Les notes correspondaient car les appuyers étaient à peine visible. Mais aujourd’hui, dans le Spécial, il était déjà beaucoup plus sûr de lui".

 
 
Helga Schnehagen

À lire également...

Réagissez