Vendredi 25 mai - 14h19 | lbernardini

WIESBADEN : SUR TOUS LES FRONTS

Le Global Champions Tour continue son séjour allemand et prend ses quartiers, pour la première fois, à Wiesbaden pour la quatrième étape de ce circuit. Après Hambourg la semaine dernière c’est le sud-ouest de l’Allemagne qui verra s’affronter certains des plus grands cavaliers mondiaux. Même si le circuit se déroule simultanément à la deuxième étape de la Coupe des nations qui se tient à Rome, le plateau s’avère réjouissant. 

 
La meilleure cavalière mondiale, Edwina Tops-Alexander sera de la partie, défendant les couleurs australiennes. Cette dernière reste pour le moment à la tête du classement provisoire, devant [Marcus Ehning]. Celui-ci ne sera pas présent en Allemagne pour marcher sur ses platebandes, puisqu’il fait partie de l’équipe en lice dans la Coupe des nations en Italie. D’ailleurs, l’Allemagne affiche une grosse équipe en Italie, mais les cavaliers présents pour le Global ne vont certainement pas faire figuration. [Hans-Dieter Dreher], [Philipp Weishaupt] et [Meredith Michaels-Beerbaum] seront sur le départ et espèrent briller devant leur public. 

 
[Gregory Wathelet] sera le seul représentant Belge, mais quel représentant ! Celui-ci affiche de très belles performances sur ses montures de tête Euphony Cadjanine Z et Banda de Hus. Pour le compte de l’Irlande sera, entre autres, présent [Denis Lynch] actuellement quatrième au provisoire tandis que les Anglais aligneront deux cavaliers de choix: le jeune [Ben Maher] et l’expérimenté [Michael Whitaker]. Côté portugais, on retrouve Lucina Diniz, la jeune femme vient tout juste de renforcer son piquet de chevaux, déjà bien constitué, avec [Nangaye de Kergane], ex-monture de [Kevin Staut]. La Suisse verra deux cavaliers de qualité la représenter, [Steve Guerdat] et [Pius Schwizer].

 
Le numéro un mondial [Rolf-Goran Bengtsson] sera à coup sur un remarquable ambassadeur de la Suède, tout comme [Katharina Offel] qui défendra le pavillon ukrainien. Mais le GCT attire également des cavaliers de contrées plus lointaines, ainsi le Brésil et l’Arabie Saoudite présenteront chacun un cavalier, les Etats-Unis auront deux émissaires dont [Richard Spooner].

 
Côtés tricolores, trois têtes d’affiche seront de la partie et tenteront de s’illustrer dans ce circuit de haut vol. Si [Penelope Leprevost], neuvième à l’issue des premières étapes, sera en Italie, le triptyque français n’a pas à rougir. [Olivier Guillon],  [Julien Epaillard], depuis peu associé à Maestro de la Loge, et [Simon Delestre] affichant une excellente forme, seront présents.

 
En parallèle de cette étape du GCT, le concours fera la part belle au dressage avec la tenue d’un CDI4* dans laquelle plusieurs grands noms de la discipline tenteront de briller. Michelle Hagmann défendra les couleurs suédoises, la Belgique sera représentée par  Vicky Smits-Vanderhasseltet et Simon Missiaen. Pour le compte de l’Union Jack, on retrouve [Hannah Biggs] et ses compatriotes [Emma Hindle] et [Nikki Crisp]. Les Pays-Bas seront de la partie incarné par Willem Jan Scot alors que la Finlande enverra deux émissaires dont Henri Ruoste. L’Allemagne sera là en force et devant son public pour essayer de s’imposer sur le carré. [Uta Graf],  [Ingrid Klimke] ou encore [Sabine Becker] s’y attèleront.  La France sera quant à elle représentée de la meilleure manière qui soit, avec la numéro un de la discipline [Jessica Michel].

 

Enfin, Wiesbaden sera le support d’un CIC3* dans lequel plusieurs génies de la discipline viendront en découdre. Si la présence du champion [Clayton Fredericks] est compromise compte tenu de sa chute à Saumur, son compatriote [Andrew Hoy] sera là. Sous les couleurs néerlandaises, pas moins de cinq cavaliers  dont [Tim Lips]. La Suède aussi sera présente en nombre, avec également cinq prétendants dont Anna Nilsson et Malin Petersen. La Belgique sera bel et bien là, représentée par Tom van den Broek, le Danemark alignera un cavalier en la personne de [Peter Flaurp]. De plus loin, le Japon ainsi que le Brésil seront dans la course. Enfin, l’Allemagne sur ses terres aligne quatorze cavaliers dont Ingrid Klimke et Dirk  Schrade. 

À lire également...

Réagissez