Mercredi 23 mai - 15h49 | lbernardini

DERBY DE HAMBOURG: LE HEROS S’APPELLE CALLE COOL

"Les sports équestres seraient sans doute plus pauvres sans le Derby de Hambourg. Ici, nous voyons quelques cavaliers qui ne se participent pas à d'autres Grandx Prix", a déclaré Paul Schockemöhle, coorganisateur du concours et responsable du Riders Tour, dont le Derby est la deuxième étape. L’épreuve traditionnelle n’a pas perdu de son attrait depuis qu’elle a été fondée en 1920. Le dimanche, 25.000 spectateurs ont suivi les cavaliers sur le parcours ayant la réputation d’être le plus difficile au monde. Et ce ne sont pas moins de 74.000 personnes qui se sont pressées dans les allées du concours tout au long du week-end, un record!



Les deux épreuves qualificatives avaient déjà réduit de façon spectaculaire le nombre de couples au départ du dimanche pour la finale et tout particulièrement la deuxième avec le grand talus de trois mètres, comme toujours le juge de paix. Vingt-trois cavaliers ne finiront pas les deux manches qualificatives après l’accumulation de refus et de chutes (cinq au total) toutes sans gravités.
Finalement, trente-cinq cavaliers (des 132 engagés), de sept nationalités différentes, ont pris le départ de la finale composée d‘obstacles encore plus hauts (max. 1,63 m) et plus larges (max. 1,90 m). Le Britannique [Michael Whitaker] avec Animation II, a vite abandonné après deux fautes tandis que son compatriote [Guy Williams] chute en selle sur Skip Two Ramiro, pourtant triple vainqueur du Speed-Derby de Hickstead. L‘Américain [Richard Spooner] et [Apache] sont éliminés et le Mexicain Jaime Azcarrage, avec Celsius, fera demi tour sur le talus.



Un podium 100% allemand



Ils ne seront que vingt-et-un à passer la ligne d’arrivée du parcours de 1250 m composé de dix-sept obstacles pour vingt-six efforts: Michael Greeve (NED), Paul Becher (IRL), Oskar Murawski (POL) et dix-huit Allemands. Le podium sera finalement composé de jeunes allemands! A l’issue du barrage, Nisse Lüneburg, vingt-trois ans, et Calle Cool, hongre Holstein de quinze ans, s’imposent devant Torben Köhlbrandt avec C-Trenton Z, déjà deuxième en 2011. Calle Cool évoluait auparavant sous la selle de [Carsten-Otto Nagel] avec lequel il terminait deuxième de ce même Derby en 2008. C’est donc depuis 2010 que le jeune Nisse Lüneburg monte Calle Cool et le couple prenait la huitième place du Derby de Hambourg l’année dernière, une belle évolution. La troisième marche du podium revient à Judith Emmers,  championne des cavaliers professionnels en 2011, en selle sur Papillon, hongre westphalien de onze ans.



Classement du Derby de Hambourg
1. Nisse Lüneburg (GER) & Calle Cool, 1/57.33 sec (barrage)
2. Torben Köhlbrandt (GER) & C-Trenton Z, 4/54.70 (barrage)
3. Judith Emmers (GER) & Papillon, 4/156.86
4. Friso Bormann (GER) & A Crazy Spirit, 4/160.77
5. Andre Thieme (GER) & Nacorde, 4/161.71
6. Marcus Ehning (GER) & Campbel, 4/166.28
7. Matthias Granzow (GER) & Antik, 4/169.60
8. Michael Greeve (NED) & Exclusive, 12/163,51
9. Thomas Kleis (GER) & Carassina, 12/166.92
10. Hoachim Heyer (GER) & Corrado, 12/169.51
11. Rasmus Lüneburg (GER) & Teresia, 12/169.73
12. Philipp Makowei (GER) & Zetor, 12/171.27


Helga Schnehagen

Retrouvez le barrage de Nisse Lüneburg avec Calle Cool :


 

 

À lire également...

Réagissez