HDC AJOUTE MARQUIS DE LA LANDE À SON ÉCURIE

Franck Schillewaert et Marquis de la Lande

Dimanche 20 mai - 18h34 | Daniel

HDC AJOUTE MARQUIS DE LA LANDE À SON ÉCURIE

Le Haras des Coudrettes s'illustre de nouveau en faisant l'acquisition de [Marquis de la Lande] qui poursuivra sa carrière sous la selle de... [Franck Schillewaert].

Dans un communiqué, le Haras des Coudrettes annonçait une nouvelle recrue dans l'écurie HDC : « Le Haras des Coudrettes vient d’acquérir Marquis de la Lande pour le laisser sous la selle de Franck Schillewaert. Marquis est incontestablement un cheval qui compte dans la vie de Franck c’est la raison pour laquelle le Haras des Coudrettes est heureux de pouvoir aider Franck à le conserver et ainsi récompenser le travail de toute une vie d’un homme de cheval hors pair pour lequel ils ont beaucoup d’admiration. »


Une acquisition qui a de nouveau pour but de permettre à un bon cheval de rester sous la selle de son cavalier. En effet, Marquis de la Lande était sur le marché et risquait à tout moment de quitter Franck Schillewaert, son cavalier de toujours. Franck Schillewaert est évidemment ravi de pouvoir conserver celui qui lui a permis de remporter le GP CSIO de Copenhague en 2011 et qui est passé tout près d'un sans-faute dans le Grand Prix de La Baule cette année : «Je suis aux anges, comme un gamin ! Je suis actuellement sur ma piste de galop et je savoure ce moment. C'est formidable ce que font Emmanuèle et Armand Perron-Pette pour le sport français, je ne saurais jamais assez les remercier. C'est une histoire qui comble tout le monde : je peux garder Marquis, pour ses éleveurs, le cheval est vendu, mais il reste en France et avec moi, donc c'est merveilleux ! En plus, Marquis est vraiment un cheval auquel je suis très attaché. J'ai une relation particulière avec lui et ça m'aurait vraiment fait de la peine qu'il s'en aille. »


Le Haras des Coudrettes se fait donc une fois de plus remarquer, mais une fois encore pour aider le sport français, sans autre but que d'aider l'un de nos cavaliers. Après [Patrice Delaveau], [Kevin Staut] et [Olivier Guillon], voici un cavalier français de plus qui se sent épaulé, sans pression, ce qui ne peut qu'être bénéfique pour les résultats sportifs à venir.

Pour tout ce que vous faites pour notre sport, MERCI Emmanuèle et Armand !
M.V.

À lire également...

Réagissez