LONGCHAMP : BONHEUR ET MALHEURS DE SOUMILLON

Christophe Soumillon et Beauty Parlour - Crédit Scoopdyga

Mardi 15 mai - 17h24 | lbernardini

LONGCHAMP : BONHEUR ET MALHEURS DE SOUMILLON

Dimanche à Longchamp, la première matinée classique pour les poulains et les pouliches âgés de trois ans a soumis le champion jockey Christophe Soumillon au régime de la douche écossaise. En effet, le cavalier belge, plusieurs fois cravache d'or en France, avait le privilège de monter les deux favoris des Poules d'Essai : Beauty Parlour chez les pouliches et Dabirsim chez les poulains, et s'il a triomphé avec une belle autorité en selle sur la première, il a en revanche connu tous les malheurs avec le poulain ne pouvant le lancer au moment décisif et devant se contenter d'une peu flatteuse sixième place.


Invaincue à deux ans et encore brillante lors de sa rentrée cette saison, Beauty Parlour (Deep Impact et Bastet), portant les couleurs des marchands d'art Wildenstein, avait la faveur des parieurs, ces derniers étant à juste titre persuadés qu'elle conserverait son invincibilité à l'issue de la Poule d'Essai des Pouliches (groupe I - 450.000 euros - 1.600 mètres). Très belle pouliche baie avec beaucoup de cadre mais aussi du chic, la pensionnaire d'Elie Lellouche a démontré qu'elle possède de la classe. Après avoir suivi son leader Regatta, elle est partie d'assez loin dans la ligne d'arrivée et a rapidement pu faire la différence. Ses deux dauphines, l'Irlandaise UP (Galileo) et la Cantilienne Topeka (Whipper), encore aux deux dernières places à quatre cent cinquante mètres du but, ont bien sprinté mais sans jamais donner l'impression de pouvoir se montrer menaçantes, échouant finalement à une longueur pour la première et à deux longueurs pour la suivante. Beauty Parlour a réellement un "bout de classe" et son action pour terminer victorieusement ce parcours sur le mile en 1'37''15 permet de supposer qu'elle aura largement les 2.100 mètres du Prix de Diane dans les jambes, en juin à Chantilly.


Soumillon qui avait lancé la pouliche au milieu de la piste pour enlever la première Poule, a tenté de se faufiler à la corde avec Dabirsim (Hat Trick) dans la seconde disputée sur le même parcours et tout aussi richement dotée mais il s'est littéralement heurté à un mur. Le temps de reprendre et de choisir une autre voie, le poulain ne put se relancer et fut pris de vitesse par une meute de cinq concurrents, Lucayan (Turtle Bowl et La Vitava) terminant le plus vite devant Veneto (Panis), l'Irlandais Furner's Green (Dylan Thomas) qui allait malheureusement s'accidenter après le passage du poteau, l'Allemand Amaron (Shamardal) et Gregorian (Clodovil). Lucayan est un poulain valeureux, entraîné par François Rohau,t et il a été "monté malin" par Stéphane Pasquier mais il ne possède probablement pas autant de moyens que Beauty Parlour.


Course préparatoire au Prix du Jockey Club ou au Grand Prix de Paris, deux épreuves de groupe I, le Prix Hocquart (groupe II - 2.200 mètres - 130.000 euros) avait donné lieu en début de réunion à un emballage final assez spectaculaire entre Top Trip (Dubai Destination) et Masterstroke (Monsun), le premier nommé l'emportant finalement d'une demi longueur en finissant fort. Le vainqueur entraîné par François Doumen et monté par le jeune Thomas Huet est un poulain très utile que l'on pourrait revoir à Chantilly dans le Jockey Club.


A Longchampt, Jean-Noël Gontier

À lire également...

Réagissez