Mercredi 09 mai - 11h53 | astrid63

CIC 3* JARDY : MAIN MISE COMPLETE DES AUSTRALIENS

Après l’annulation de Badminton, l’Australien [Clayton Fredericks] avait modifié ses plans à la dernière minute pour rejoindre la France avec [Be My Guest]. Dans son camion il avait aussi amené Waltersdown Don et [Bendigo], en manque de concours du fait des annulations anglaises nombreuses à cause de la météo. Son coéquipier [Bill Levett] était aussi de la partie avec son selle français Hippolyte et One Two Many NJ. Les Français [Eddy Sans] et [Regis Prud Hon], ont pu, eux aussi, se réengager au dernier moment et rejoindre leurs coéquipiers. Et ce seront eux les hommes en forme que l’on retrouvera à la fin du classement.


 
Dès le dressage, les Australiens ont montré leur domination avec un Clayton imitant [Michael Jung] et prenant les trois premières places du classement devant Bill Levett. [Nicolas Touzaint] sur [Midnightsong de Theol] et [Maxime Livio] sur [Jaipur II] les collaient au classement mais le refus du premier et la blessure du second auront mis fin à leurs espoirs. Car le cross était savamment dosé techniquement et au niveau du chronomètre, accentué par le terrain un peu lourd du fait de la pluie.  Mais pour Clayton, ce fut une formalité pour ses trois montures qui conservèrent dans le même ordre leur pôle position, toujours devant Bill Levett. Eddy Sans qui avait réalisé un très bon dressage avec Mayland de Brunel, s’est lui aussi promené et le cheval a même, presque, trouvé le cross un peu court du fait de sa préparation pour le CCI 4* de Badminton. C’est le meilleur français après le cross en cinquième position, juste derrière Kitty King venue lancer dans le grand bain, la championne du monde des sept ans 2011, [Zidante].

 
L’Anglaise et sa bondissante jument noire réalisent ensuite l’exploit du sans-faute lors d’une épreuve de saut d’obstacles difficile et terminent ainsi quatrièmes, toujours devant Eddy Sans qui malgré deux barres demeure cinquième, réalisant une très belle performance. « Je suis bien sûr ravi de cette performance qui nous montre que notre préparation pour Badminton était bonne, tant en terme de physique que de technique. Mon cheval était prêt et même s’il fait deux barres à l’hippique dont une est pour moi, il réalise une performance concrète qui j’espère aura marqué l’esprit de l’entraîneur national ».
Clayton Fredericks se souviendra lui aussi de cette épreuve de saut d’obstacles mais pas pour les mêmes raisons. Cumulant les points, il conserve cependant la victoire avec Bendigo et la troisième place avec Waltersdown Don. Be My Guest sort du classement et c’est Bill Levett qui se classe deuxième avec One Two Many. « Ce parcours était technique », expliquent les deux complices australiens. « Il nous fait faire le maximum de tours pour multiplier les profils techniques en vue des Jeux olympiques et pour cela, cette épreuve a été très constructive pour nous ». Bill place aussi sa deuxième monture Hippolyte à la sixième place, juste devant Régis Prud’hon qui conduit de main de maître son étalon [Debiut] pour arracher le parcours parfait à l’hippique. Derrière eux, [Didier Dhennin] fait une remontée fulgurante sur Encore Une Médaille*HN. Avec deux parcours parfaits en cross et CSO, il remonte de la trentième à la huitième place.

 
Cette deuxième étape du FFE Eventing Tour est remportée par Régis Prud’hon devant [Sydney Dufresne] sur [Popof des Bois] (12ème) et Karim Laghouag sur Pyromane de Brioux (17ème).
Un certain nombre de ses concurrents vont se retrouver dans quinze jours au CCI 3* de Saumur à commencer par les vainqueurs !

 
 
Paulien Chevalier

À lire également...

Réagissez