Lundi 07 mai - 12h50 | astrid63

« JE SOUHAITE QUALIFIER TROIS CHEVAUX POUR LES JO », EDWARD GAL

Alors qu’une partie des cavaliers néerlandais étaient à Saumur le week-end dernier à l’occasion du CDI 3* organisé à l’ENE, GrandPrix-replay.com en a profité pour prendre des nouvelles du triple champion du monde : [Edward Gal].


 
GrandPrix-replay.com : Votre présence à Saumur était-elle une première ?
Edward Gal : Non, j’étais déjà venu à Saumur il y a maintenant dix ans. C’était avec Gribaldi et à l’époque, nous étions venus participer aux épreuves du Petit Tour. Je connaissais donc déjà les installations et savais qu’elles étaient de qualité. Le seul petit problème était le temps, nous n’avons vraiment pas eu de chance.

 
GrandPrix-replay.com : C’était un peu inédit de vous voir sur un CDI 3* en France, pourquoi avoir choisi de venir à Saumur ?
Edward Gal : Hans-Peter (Minderhoud, ndlr) et moi avons récupéré de nouveaux chevaux inexpérimentés et comme nous connaissions les lieux, nous savions que le CDI de Saumur serait un bon endroit pour commencer la saison internationale. Nous voulions voir comment les chevaux se comportaient lors d’un long trajet en camion et surtout les tester en épreuves. Il était plus logique de venir ici plutôt que d’aller à Hagen sur un 4*.

 
GrandPrix-replay.com : Vous étiez venu avec Glock’s Undercover. Il s’agissait de votre deuxième sortie ensemble et la première en international. Comment le sentiez-vous ?
Edward Gal : En effet, nous avions juste participé à un concours national ensemble quelques semaines avant de venir en France. Undercover est un très bon cheval mais il manque clairement d’expérience. On a pu le voir puisque j’ai dû intervenir plusieurs fois lors du Grand Prix le premier jour. Il était un peu tendu. Il veut toujours aller un peu trop vers l’avant alors je dois réussir à le contrôler davantage et à le faire revenir vers moi avec plus de facilité. Mais cela prend du temps et je ne le monte que depuis deux mois. J’avais choisi la combinaison d’épreuves avec la reprise libre en musique pour voir son comportement sur ce type de reprise car le Grand Prix Spécial ressemble au Grand Prix et au final, c’est un peu la même chose pour le cheval.

 
GrandPrix-replay.com : Les Jeux olympiques se rapprochent, quels sont vos projets pour Undercover ?
Edward Gal : Avec Undercover, je dois encore participer à une compétition internationale pour obtenir la dernière qualification nécessaire pour les Jeux de Londres. Cependant, j’essaie aussi de qualifier mon autre cheval, Blue Horse Romanov, qui a lui aussi besoin d’une dernière qualification en international. Je dois sortir ces deux chevaux avant le 1er juin, date butoir pour les qualifier, sachant que j’ai d’ores et déjà Sisther de Jeu dont la qualification est assurée. Undercover et Romanov vont donc ressortir au mois de mai puis j’emmènerai mes trois chevaux aux championnats de Hollande puis à Rotterdam, compétitions obligatoires pour pouvoir intégrer l’équipe néerlandaise. Pour le moment, je n’ai pas vraiment d’idée concernant le cheval que je prendrai à Londres, mais j’en saurai un peu plus une fois les deux épreuves obligatoires passées puisque tous les cavaliers hollandais qui prétendent intégrer l’équipe des JO seront présents.
 

 
Propos recueillis par Elodie Muller

À lire également...

Réagissez