PRO 1 LE MANS : ÉDOUARD LE BOUX CRÉE LA SURPRISE

Edouard Le Boux & Poshino de Granlieu (Ph. Marc Verrier)

Mercredi 02 mai - 10h31 | ElodieM

PRO 1 LE MANS : ÉDOUARD LE BOUX CRÉE LA SURPRISE

Le Breton Édouard Le Boux remporte son premier Grand Prix Pro 1 1,45m au Mans, en devançant des cavaliers de renom, tels David Jobertie, Timothée Anciaume ou encore Alexis Gautier.


 

Six sans-faute et quatre couples uniquement pénalisés par le temps sur les quarante-et-un partants que comptait ce Grand Prix, voilà une épreuve parfaitement dosée par le chef de piste Quentin Perney, qui traçait ici son premier Grand Prix Pro 1 de ce niveau et a su jouer entre les difficultés techniques du parcours et le temps limite pour offrir au public une épreuve très intéressante. [Timothee Anciaume] sera le premier à réussir le sans-faute avec Quito du Vilpion (Diamant de Semilly) et sera le seul cavalier à parvenir à qualifier deux chevaux pour le barrage avec également la présence de Padock du Plessis (Kannan) au rang des six barragistes. Timothée sera rejoint par [David Jobertie]/Quastor de la vallée (Mr Blue), Alexis Gautier/Queen de la Cour (Athlet Z), Sandra Delouis/Obstination (Kannan) et Edouard Le Boux/Poshino de Granlieu (Poor Boy). [Bertrand Pignolet] avec Orient d'Elle, Joachim Jacques avec Nabucco et Mathieu Noirot/Othello du Grasset se feront piéger par le temps, tandis que Fabrice Lyon et Nectar du Mûrier sont également sans-faute aux obstacles, mais ont failli se tromper de parcours, erreur rectifiée in-extremis par les spectateurs, mais cela coûte deux points de temps à Fabrice Lyon pour la dixième place finale.

 
 
Sentant une petite irrégularité chez Quito du Vilpion lors de la détente pour le barrage, Timothée Anciaume préférait ne pas prendre de risques et ne prenait pas le départ. David Jobertie prenait tous les risques avec le prometteur Quastor de la Vallée, qui sera le plus rapide de ce barrage, mais ne peut éviter une faute sur un oxer en bout de ligne abordé à grande vitesse. Déjà tout heureux de se retrouver en aussi bonne compagnie, Edouard Le Boux ne tente pas le diable et boucle un parcours sans pénalité en prenant tout son temps. La stratégie était bonne puisque Sandra Delouis et Obstination, de retour à ce niveau après plusieurs mois d'arrêt pour blessure, puis Timothée Anciaume et [Alexis Gautier] ne pourront éviter une faute, à la grande joie d'Edouard Le Boux, qui remporte donc son premier Grand Prix Pro 1 associé à Poshino de Granlieu, un cheval acheté récemment : « J'avais monté Poshino à sept ans, puis il était parti chez Jacques Friant et je l'ai racheté, associé à Romain Bosser, il y a six mois. »

 

Tout juste âgé de vingt-trois ans, Édouard Le Boux est installé depuis trois ans, avec sa compagne Laura Monier, aux Écuries des Brulons à Le Cours, près de Vannes (56), chez Mathieu Lorry-Greverand.
Edouard, qui a commencé l'équitation sur le tard à l'adolescence, gère une écurie composée essentiellement de jeunes chevaux et compte beaucoup sur Pushino de Granlieu, « un cheval de concours par excellence », pour lui permettre d'aborder de belles épreuves et espère pouvoir être sélectionné pour le CSI de Dinard.

1. Edouard Le Boux & Poshino de Granlieu  0/0  44'61
2. David Jobertie & Quastor de la Vallée  0/4  37'95
3. Timothée Anciaume & Padock du Plessis*HN  0/4  38'57
4. Alexis Gautier & Queen de la Cour  0/4  40'90
5. Sandra Delouis & Obstination  0/4  43'40
6. Timothee Anciaume & Quito du Vilpion  0/ab
7. Bertrand Pignolet & Orient d'Elle  0,5  78'39
8. Joachim Jacques & Nabbuco  0,5  74'44
9. Mathieu Noirot & Otello du Grasset  0,75  79'03
10. Fabrice Lyon & Nectar du Murier  2,75  87'15


Au Mans, Marc Verrier.

À lire également...

Réagissez