Dimanche 29 avril - 22h47 | ElodieM

CDI 3* SAUMUR : LES STARS AU RENDEZ-VOUS

Le CDI 3* de Saumur aura pris cette année des allures de compétition de très haut niveau avec la présence de plusieurs cavaliers olympiques avec en guest la championne olympique en titre [Anky van Grunsven]. Le Grand Prix Spécial de samedi était l’épreuve à ne pas manquer et pour la deuxième fois Juan Manuel Munoz Diaz coiffe au poteau la Néerlandaise.


Alors que la pluie  s’est invitée à Saumur, les organisateurs ont décidé à la demande des cavaliers, de continuer les épreuves en indoor dans le grand manège de l’ENE. Ils étaient donc quinze à repartir dans le Grand Prix Special au format olympique plus court et le public attendait avec impatience le passage de [Jessica Michel] et [Riwera de Hus]. Le nouveau couple vedette tricolore déroule une reprise plus maitrisée que dans le Grand Prix avec notamment de meilleurs piaffers et un bon travail au galop. La note sera à la hauteur avec une moyenne générale de 71,022%. « J’ai monté Riwera trop fort à la détente du Grand Prix et du coup une fois en reprise je ne pouvais plus la toucher avec mes jambes », rappelle Jessica Michel, « aujourd’hui je suis contente mais je n’ai pas encore pu la prendre entre mes aides comme je l’aurais voulu », souligne-t-elle. Un moment en tête, il faudra attendre le passage de la championne olympique en titre pour voir les points de la Française dépassés. Plus calme que le jeudi, Salinero déroule une reprise ponctuée d’un piaffer à la hauteur de sa réputation avec néanmoins quelques petites irrégularités au passage. Sous un tonnerre d’applaudissement, la Néerlandaise sort de piste avec une moyenne de 74,333%, on pensait alors l’affaire pliée. « C’est la première fois que je viens ici à Saumur et c’est aussi la première sortie en extérieur de [Salinero] cette année, même si nous finissons en manège. Je suis satisfaite de son concours car il ne faut pas oublier qu’il à dix-huit ans et qu’il a montré qu’il était encore très en forme et même parfois trop (rires) », souligne Anky van Grunsven. Avant dernier à entrer en piste, l’Espagnol Jordi Domingo présente une très belle reprise avec [Prestige] et les supporters espagnols, venus en nombre, ne manqueront pas d’exprimer leur mécontentement à l’annonce des résultats : le couple termine quatrième au final avec une note de 70,950%.
 
Il aura donc fallu attendre le dernier concurrent pour connaitre le dénouement de ce Grand Prix Special très relevé. Vainqueur du Grand Prix jeudi, Juan Manuel Munoz Diaz et [Fuego] de Cardenas déroulent une reprise précise sans grosse faute qui leur permet de prendre la tête à un cheveu près devant Anky van Grunsven (74,689%). Une chose est sûre, les Espagnols auront montré qu’il faudra compter sur eux à Londres dans trois mois ! « Notre équipe est forte c’est vrai mais les autres aussi sont forts donc nous verrons », confiait Jan Bemelmans, entraineur de l’équipe espagnol.
 

 
Finalement rappelée après le forfait du Belge [Jeroen Devroe] avec [Apollo van het Vijverhof], Anne-Sophie Serre et [Le Guerrier] obtiennent une moyenne générale de 64,978%. Toujours très propre, la reprise sera malheureusement entachée d’une grosse faute dans les deux temps et sur la ligne finale où le cheval s’arrêtera un peu tôt dans le passage avant de repartir. « Nous étions contents qu’Anne-Sophie puisse repartir dans le Special aujourd’hui car elle n’était qu’à 1,5points de l’intégrer après le Grand Prix. Le couple a déroulé une bonne reprise mais le cheval manque encore d’expression et doit retrouver plus de régularité au passage. Dans ce cas là les fautes coûtent beaucoup de points car il n’y a pas une grande marge de manœuvre », explique Alain Francqueville.
Au milieu de cette concurrence très relevée, Jessica Michel s’en sort donc bien, de bon augure pour la suite en vue dans Jeux olympiques de Londres. Et les JO, deux autres stars mondiales sont venus les préparer à Saumur cette année : [Edward Gal] et [Hans-Peter Minderhoud]. « Je suis venu une fois à Saumur il y a dix ans avec Gribaldi », précise Edward Gal. « Nous avons décidé de venir ici car avec Hans-Peter nous avons de nouveaux chevaux peu expérimentés en compétition qui ont besoin de sortir, le but étant d’obtenir des qualifications pour Londres avec eux aussi », ajoute-t-il.

 
Le public retrouvera dimanche après-midi les deux Néerlandais dans la reprise libre en musique où trois Français seront aussi de la partie.

A noter la Marseillaise dans la Consolante grâce à la victoire de [Catherine Henriquet] avec [Paradieszauber] grâce à une moyenne de 67,092%.

 
Résultats Grand Prix Special :
1- Juan Manuel Munoz Diaz & Fuego de Cardenas ESP 74,689%
2- Anky van Grunsven & Salinero NED 74,333%
3- Jessica Michel & Riwera de Hus FRA 71,022%
4- Jordi Domingo & Prestige ESP 70,­956%
5- Claudia Fassaert & Donnerfee BEL 69,200%
6- Sofie Lexner & Charming Boy 26 SWE 67,911%
7- Nikki Crisp & Pasoa GBR 67,844%
8- Daniel Jose Martin Dockx & Grandioso ESP 67,644%
9- Kristian von Krusenstierna & Biggles 1015 SWE 67%
10-Stefan Peter & Don Walesko AUT 66,467%

 
A Saumur, Elodie Muller
 

À lire également...

Réagissez