Jeudi 26 avril - 12h32 | lbernardini

RICH FELLERS : UN DESTIN AMERICAIN

[Richard Fellers] est un cavalier atypique dans le monde du saut d’obstacles mondial, il a créé  la surprise en remportant la finale de la Coupe du monde dimanche sur les terres néerlandaises en selle sur Flexible. Une victoire espérée par les Américains depuis vingt-cinq ans pour laquelle le cavalier n’était pas forcement attendu, et pourtant…
L’homme de cinquante-deux ans possède un parcours atypique, il a longtemps tutoyé les sommets du saut d’obstacles mondial mais a mis un certain temps avant de se faire une place au soleil. Originaire de l’Oregon, Richard a découvert l’univers du cheval à l’âge de onze ans, son père s’est remarié à une férue de cheval qui l’a plongé dans le bain. Cette dernière lui enseignera les bases de l’équitation mais Rich apprendra beaucoup par lui-même et en observant ses ainés.
 Il a tout de suite été séduit par le saut d’obstacles, et lorsque ses parents lui offre un Appaloosa de deux ans d’1m55, le jeune homme se lance. Et ceci non sans succès, en effet le singulier couple se classe lors de compétitions nationales notamment à Los Angeles. Une carrière qui se vit donc depuis le début à dos de petit cheval.
Au début des années 1980, il décide de devenir professionnel et déménage en Californie. Il fera ses classes sur de jeunes chevaux Oldenburg importés. Deux ans plus tard il décide de travailler à son compte et s’installe au Diamond Bar Equestrian Center. C’est à ce moment là que Harry et Mollie Chapman prennent contact avec lui et lui proposant une place dans leurs installations en Oregon. Richard récemment marié accepte et retourne sur ses terres natales. Aujourd’hui, il entraine avec sa femme, Shirley, quatorze chevaux dont certains lui appartiennent. 
Cette rencontre avec les Chapman sera déterminante et participera à son succès  puisque le couple est propriétaire de McGuiness et du champion Flexible, ses montures de tête.

  

Cela fait huit saisons qu’il est associé au petit cheval de sport Irlandais qui a aujourd’hui seize ans, il faisait ainsi figure de vétéran lors de cette finale 2012. Le couple se fait véritablement remarquer en 2008. En effet, ils s’imposent dans trois épreuves qualificatives de la Coupe du monde et finissent deuxièmes de la finale à Göteborg en Suède. Cette même année Flexible est consacré Cheval de l’année par l’USEF. En 2009, le couple continue de briller décrochant une première place lors du CSI 4* de Calgary. En 2010, il réitère à Calgary dans un CSI 5* cette fois-ci avant de prendre la tête de la Chasse lors de la finale Coupe du monde à Genève. La paire réalise une belle saison 2011 avec notamment une très belle deuxième place à St Gall en Suisse lors du Grand Prix Longines. Le duo se distingue sur le circuit  Coupe du monde de la ligue d'Amérique du nord, se classant premier de presque toutes les épreuves qualificatives auxquelles il prend part. Rich Fellers et Flexible sont victorieux à Calgary, à Ranncho Murieta, à Burbank, et se classent sixièmes à Thermal, avant cette finale en apothéose où ils décrochent l’or.

  

Tous les espoirs sont permis en cette année olympique pour celui qui n’y a jamais pris part. Il est d’ores et déjà septième sur la longue liste américaine après avoir décroché une troisième place lors des épreuves de sélections à Wellington. Nul doute que sa victoire mettra la puce à l’oreille du sélectionneur américain George Morris, qui lui offrira peut-être ce ticket olympique tant désiré. 
 
 
Vidéo : Richard et Flexible vainqueurs de l’étape Coupe du monde  à Burbank en Californie en novembre 2011.

  

Vidéo : Richard et Flexible vainqueurs de la Coupe des nations à Calgary au Canada en 2008.
 

À lire également...

Réagissez