« HENK A LA SITUATION EN MAIN », CHRISTIAN PAILLOT

Christian Paillot ici avec Sophie Dubourg (Ph. Scoopdyga)

Samedi 07 avril - 23h51 | Daniel

« HENK A LA SITUATION EN MAIN », CHRISTIAN PAILLOT

Alors que les relations se tendent entre le Haras de Hus et le cinquième mondial Kevin Staut, GrandPrix-replay.Com a souhaité interroger l’une des têtes pensantes du haut niveau tricolore, Christian Paillot.


 
Le vice-président de la Fédération française d’équitation se veut d’abord rassurant. « Le principal est que l’équipe de France est très soudée autour de Henk Nooren et que Zeta de Hus reste en France. Henk a la situation en main », insiste-t-il, conscient de l’esprit d’équipe qui règne dans les rangs tricolores. « C’est un peu dommage que Kévin n’ait pas deux chevaux jusqu’aux Jeux olympiques. La situation idéale aurait été qu’il puisse en préparer deux afin de pouvoir faire un choix, même si Silvana restait sa jument de tête », poursuit-il.

 
Pour le père du contrat Jouez les jeux, « d’un point de vue personnel, il serait mal venu de critiquer le Haras de Hus et son investissement réalisé depuis plusieurs années. Xavier Marie joue le jeu en dressage, en CSO et en complet. Par deux fois, ses chevaux sont restés en France. Globalement, il a fait des efforts financiers considérables pour les sports équestres », nuance-t-il. Pas question de jeter la pierre à quiconque dans cette affaire.

 
Christian Paillot est à la fois reconnaissant envers le Haras de Hus et solidaire envers le cavalier tricolore. « Cela crée un peu d’émotion car Kévin est un cavalier emblématique et sympathique. Il a toujours été présent sur les terrains comme lors des deuxièmes manches des Coupes des nations où il sortait le sans-faute qui ramenait ou confirmait la médaille. Mais je ne me fais pas de soucis pour lui. Kevin est un grand champion, il ne tardera pas à trouver des propriétaires pour l’épauler », conclut-il.

À lire également...

Réagissez