JOSÉ LETARTRE ET LA FRANCE BRILLENT À DEAUVILLE

José Letartre & Warina (Ph. Marc Verrier).

Mardi 03 avril - 17h48 | ma.thierry

JOSÉ LETARTRE ET LA FRANCE BRILLENT À DEAUVILLE

Confrontés à une bonne partie des meilleurs mondiaux, qu'ils retrouveront aux Jeux paralympiques de Londres, les cavaliers français ont remarquablement tiré leur épingle du jeu dans ce Concours para-équestre de dressage international. Avec une belle troisième place par équipes et la victoire de José Letartre en individuel devant son compatriote Vladimir Vinchon, les Français se mettent à rêver de médailles à Londres.



Couru sur trois jours, ce concours international est le seul de l'Hexagone à proposer une Coupe des nations, dont le classement se décidait sur les deux premières épreuves de vendredi et samedi. Si la Grande-Bretagne, meilleure nation mondiale, s'est montrée intouchable et remporte la Coupe des nations avec plus de deux points d'avance sur le Danemark, vainqueur à Deauville en 2011, l'équipe de France pouvait afficher un grand sourire après sa troisième place, à un peu plus d'un point des Danois, confirmant ainsi la progression entrevue depuis quelques années. Si, par le passé les Français devaient se contenter des accessits, ils font maintenant partie des équipes potentiellement médaillables. José Letartre, pilier de l'équipe de France depuis plus de quinze ans, trois Olympiades à son actif, se montrait confiant : « Nous avons énormément progressé lors de trois derniers concours internationaux et cette victoire n'est pas anodine, elle montre que tout est possible. »



À quarante-huit ans, José Letartre, amputé des deux jambes depuis la naissance, devrait disputer ses quatrièmes Jeux paralympiques cet été à Londres, surtout après sa victoire ici à Deauville, associé à Warina, une jument que lui a confié l'Ecole nationale d'équitation de Saumur. Champion du monde en 1999, il aimerait enfin monter sur le podium en Angleterre : « J'ai toujours fini quatrième ou cinquième aux Jeux et ce sera peut-être ma dernière chance de décrocher enfin une médaille. » Il pourrait être accompagné outre-Manche par Vladimir Vinchon, deuxième avec Flipper d'Or*ENE. Amputé d'une jambe suite à un accident de voiture, cet ancien jockey d'obstacle ne fréquente le circuit para-équestre de dressage que depuis l'année dernière. Ce résultat peut également lui laisser entrevoir un ticket olympique : « J'étais ici pour faire un état des lieux et voir où j'en étais avec mon cheval. J'en repars satisfait, même s'il reste encore du travail à accomplir. Notre résultat par équipe montre que faire une performance aux Jeux n'est pas insurmontable. Si je confirme lors des prochains concours, je peux espérer y aller. »



A noter également la belle performance de Valérie Salles, ancienne jockey d'obstacle, comme Vladimir Vinchon, associée à Menzana d'Hulm, deuxième de la reprise Grade 1B, remportée par l'Autrichien Pepo Puch sur Good Boys. La Grande-Bretagne s'adjuge les Grades 1A et 2, par l'intermédiaire de Sophie Christiansen/Janeiro et Natasha Baker/Cabral, tandis que le Danemark remporte la reprise de Grade IV grâce à  Line Thorning Jorgensen et Di Caprio.



A Deauville, Marc Verrier.




Tous les résultats sur : http://www.handiequicompet.fr/fr/125/resultats/



 

À lire également...

Réagissez