Jeudi 15 mars - 10h58 | astrid63

DOMINATION DÉFINITIVEMENT BRITANNIQUE A WELLINGTON !

La neuvième semaine à Wellington aura définitivement été dominée par les couleurs de l’Union Jack. En effet, deux britanniques se sont imposés ce week-end sur les deux plus grosses épreuves qui clôturaient cette nouvelle semaine de compétition en Floride.

 
 
[Scott Brash] et [Sanctos Van Het Gravenhof] ont une nouvelle fois offert une victoire à la Grande-Bretagne puisque le couple a raflé la première place du Grand Prix Coupe du monde samedi soir. Et c’est un suspense énorme qui a entouré sa victoire, le cavalier s’est imposé sur la brèche face aux Américains [Richard Spooner] sur [Cristallo], et [Kent Farrington] avec [Voyeur], respectivement deuxièmes et troisièmes.
Quarante-cinq couples étaient au départ de cette épreuve, onze s’en tirent sans-faute à l’issue de la première manche. Cinq nations étaient représentées dans ce barrage: la France, l’Irlande, la Grande-Bretagne, les Etats-Unis, ainsi que le Canada.

 
Deuxième sur le podium, Richard Spooner loue le travail du chef de piste Leopoldo Palacios qui a su « utiliser l’espace et la couleur des obstacles », il a ainsi « relever le niveau d’équitation et le tracé ». C’est l’Irlandais [Andrew Bourns], en selle sur [Roundthorn Madios], qui boucle le premier sans-faute du barrage, en 41.79 secondes. Il sera vite mis en échec par un de ses compatriotes, [Kevin Babington], qui grâce à son parcours en 40.51 secondes sur [Mark Q], termine à une bonne cinquième place.

 
Le Canadien, [Ian Millar] est le premier à boucler son tour sans-faute et sous la barre des quarante secondes, avec Star Power. Mais immédiatement, Kent Farrington, à domicile, s’impose en moins de 39 secondes, sur son bon KWPN Voyeur. Ce tour rapide lui permet de s’assurer une place sur le podium.
Les deux derniers partants se retrouvent au coude à coude, Scott Brash sur Sanctos Van Het Granvehof, s’élance et offre une superbe prestation, aucune faute en 37.27 secondes. Cela passe tout près pour  Richard Spooner et le Holstein Cristallo, qui bouclent leur parcours en  37.52 secondes, un poil trop lent pour espérer plus que la deuxième place.

 
Mais c’est une Française, [Marie Hecart], qui est la plus rapide de la soirée, associée à [Myself de Breve], elle achève le tour en  37.03 secondes, mais ne peut éviter une barre sur le dernier qui la renvoie à la dixième place. 
Scott Brash et Sanctos Van Het Gravenhof, ne forment un couple que depuis janvier et pourtant les victoires sont déjà au rendez-vous, notamment dans la WEF Challenge Cup Section B de jeudi. Le Britannique remporte ainsi un vrai succès, avec la dotation la plus importante de sa carrière. Il confie que « c’est pour sûr, l’une de mes plus belles victoires. Je n’ai jamais remporté un gros Grand Prix comme celui-ci. Cette épreuve a vraiment été de haut vol » . Richard Spooner, de son côté, avoue avoir trouvé son cheval « phénoménal » et Kent Farrington, associé à Voyeur depuis seulement un mois, est ravi de sa performance.

 
 
Un très beau Grand Prix pour cette tournée floridienne.
 
Dans le traditionnel Grand Prix Suncast à 1m50 de diamnche , c’est de nouveau « God Save The Queen » qui a retentit, à la faveur de [Nick Skelton] sur son KWPN de onze ans, [Unique]. Le tracé était à nouveau signé par le Vénézuélien, Leopoldo Palacios,  qui offrait un parcours difficile, dont seuls six des cinquante sept partants s'en sortent sans encombre.

 
Le premier tour sans pénalité dans le barrage, est signé par l'Allemande [Meredith Michaels-Beerbaum] sur [Cantano] qui les mène à une sixième place. Suivent Tina Flecther et Unique IX pour leur première épreuve dans ce Winter equestrian festival, ils terminent sans aucune faute en 39.08 secondes et s’offrent une deuxième place. Nick Skelton et Unique prennent le départ et s’emparent de la tête du classement avec un tour sans-faute en 35.03 secondes.

 
Le deuxième Britannique, [Ben Maher] sur son étalon [Rowan], ainsi que l’Américaine [Katherine Dinan] avec [Nougat du Vallet], parviennent à être plus rapides mais avec des fautes. Le Canadien [Eric Lamaze], associé à [Luikka], termine quant à lui,  à la dixième place.

 

Cette victoire de Nick Skelton et Unique n’est pas la première à Wellington puisque ce couple s’est déjà imposé la première semaine dans l’épreuve Suncast 1.50m. Le quatrième mondial et son hongre KWPN sont d’ailleurs en tête du classement des Series.  «  Unique a tourné chaque semaine dans des épreuves à 1m50 et il a été génial », souligne Nick Skelton. Le cheval va profiter d'une semaine de repos et reprendra la compétition pour la onzième semaine sur une nouvelle épreuve à 1m50.




Résultats Grand Prix FEI World Cup



1. Scott Brash & SANCTOS VAN HET GRAVENHOF GBR - 0/0/37.27
2. Richard Spooner & CRISTALLO USA - 0/0/37.52
3. Kent Farrington & VOYEUR USA - 0/0/38.19
4. Ian Millar & STAR POWER CAN - 0/0/39.90
5. Kevin Babington & MARK Q IRL-  0/0/40.51
6. Lauren Hough & BLUE ANGEL USA - 0/0/40.86
7. Adrew Bourns & ROUNDTHORN MADIOS IRL - 0/0/41.79
8. Ljubov Kochetova & ASLAN RUS -  0/0/45.82
9. Tina Fletcher & URSULA XII GBR - 0/0/45.84
10.
Marie Hévart & MYSELF DE BREVE FRA - 0/4/37.03


 



Résultats Grand Prix Suncast 1.50m 



1. Nick Skelton & UNIQUE GBR - 0/0/35.03
2. Tina Flectcher & UNIQUE IX GBR - 0/0/39.08
3. Katherine Dinan & NOUGAT DU VALLET USA - 0/4/32.86
4. Ben Maher & ROWAN GBR -  0/4/34.99
5. Wilton Porter & PALOUBET USA - 0/4/36.33
6. 
Meredith Michaels-Beerbaum & CANTANO GBR - 0/4/38.80
7. Henry Gundersen & QUINTENDER 2 DEN - 1/78.02
8. Peter Leone & LINCOURT  GINO USA - 1/78.10
9. Jonathan Asselin & MAKAVOY CAN - 1/78.42
10. Eric Lamaze & LUIKKA CAN - 3/86.17

 

À lire également...

Réagissez