Mercredi 22 février - 12h29 | Cam

NEUMUNSTER : LA REVELATION LANGEHANENBERG

La huitième étape de la Coupe du monde de dressge, ce week-end en Allemagne, à Neumunster, voit la victoire d’une cavalière locale de vingt-neuf ans, dont on attendait jusqu’alors la révélation à tel niveau, Helen Langehanenberg sur son étalon Damon Hill NRW. L’Allemagne a largement dominé la compétition : cinq des six premiers cavaliers au classement appartiennent en effet à la Mannschaft.


 
Devant 2.200 spectateurs connaisseurs, Helen Langehanenberg devance Isabell Werth et El Santo, vainqueurs la veille du Grand Prix. Pourtant, à l’applaudimètre, l’Allemande Uta Graf sur Le Noir, troisième, remporte sans doute la palme.

 
Samedi, Langehanenberg avait perdu quelques points, notamment à cause d’un final quel que peu désordonné. « Hier, j’étais bien trop confiante et j’ai mal encadré mon cheval avant le piaffer, ce qui a entrainé qu’il m’a mal comprise. Alors aujourd'hui, je me suis dit que le test n’était terminé que lorsque nous serions arrêtés. J'étais beaucoup plus concentrée et je n’aurais pas pu être plus heureuse de la façon dont Damon Hill NERW s’est comporté », commentait celle qui décroche la jolie note de 83,30%.

 
Derrière, Isabell Werth et El Santo NRW ont présenté, comme d’habitude, un beau travail dans le trot allongé et dans les pirouettes au galop, mais un piaffer bien moins démonstratif que celui de Le Noir. « Le piaffer est un réel problème chez El Santo, et je dois reconnaître que je ne sais pas comment j’arriverai à le régler », admettait Isabell Werth, avant de plaisanter : « Peut-être faut-il que je demande à Warum Nicht de lui montrer ce qu’on attend de lui. »

 
Cette étape de la FEI Reem Acra World Cup était l’avant-dernière occasion de se qualifier pour la finale de la Coupe du monde de dressage qui se tiendra à 's-Hertogenbosch, aux Pays-Bas, en avril. La bataille pour les points de qualification a a donc été rude. Langehanenberg et Werth pointent désormais en tête du classement.

 
Résultats :
1.    Helen Langehanenberg, Damon Hill NRW, GER, 83.300
2.    Isabell Werth, El Santo NRW, GER, 80,975
3.    Uta Graf, Le Noir, GER, 77,475
4.    Dorothee Schneider, Diva Royal, GER, 76,500
5.    Lone Jorgensen, FBW De Vito, DEN, 76,250
6.    Nadine Capellmann, Girasol, GER, 73,550
7.    Mikaela Lindh, Skovlunds Mas Guapo, FIN, 72,800
8.    Cathrine Rasmussen, Fernandez, NOR, 72,800
9.    Terhi Stegars, Axe TSF, FIN, 70,525
10.Claudia Fassaert, Donnerfee, BEL, 70.525

Source : communiqué FEI

À lire également...

Réagissez