Mercredi 08 février - 14h04 | ma.thierry

BORDEAUX : LA NOTE FINALE POUR EHNING

Il avait remporté sur cette même piste le Grand Prix Coupe du monde en 2010, associé à Leconte, Marcus Ehning s’impose dimanche dans le Grand Prix Land Rover. Il devance une Pénélope Leprevost des grands jours.

 
Trente-six partants, un parcours du chef de piste italien Uliano Vezzani toujours aussi juste avec vingt-cinq couples à huit points maximum, le Grand Prix Land Rover du CSI-W de Bordeaux a de nouveau fait le plein ! Première à s’élancer, la Française Pénélope Leprevost associée à son étalon Selle Français Maestro de la Loge signe d’entrée de jeu le sans-faute ! Si elle avait préféré renoncer au Grand Prix Coupe du monde, l’amazone, forte de sa victoire au Gucci Master, n’avait visiblement pas l’intention de faire de la figuration. Il faudra alors attendre le passage de neuf autres concurrents et Steve Guerdat, associé lui aussi à un Selle Français, Nino des Buissonnets, avec lequel le Suisse prenait déjà la troisième place du Grand Prix Coupe du monde de Lyon à l’automne dernier, pour avoir un deuxième clear-round. Ils seront ensuite suivis d’une nuée de cavaliers allemands, trois précisément : Ludger Beerbaum et Chaman, Philipp Weishaupt et Monte Bellini, et Marcus Ehning et Sabrina. Entre eux, Julien Epaillard et Mister Davier portaient le nombre de Français qualifiés pour le barrage à deux.
 
Première à s’élancer dans la manche finale, Pénélope Leprevost réalisera le double sans-faute. Pas des plus rapides, mais sans barre à terre... Ses concurrents masculins seront tous plus véloces que l’amazone, mais aucun ne résistera aux barres bordelaises : quatre points pour Steve Guerdat, Ludger Beerbaum et Philipp Weishaupt, huit points pour Julien Epaillard. Aucun ? Si ! Marcus Ehning, qui avait le privilège de partir en dernier, et qui bénéficiait non seulement des fautes de ses prédécesseurs, mais également du temps plutôt large de sa principale concurrente. Ni une, ni deux, Sabrina et l’Allemand surpassent Pénélope et Maestro de plus d’une seconde et demie ! La Française commente : "Si j’avais gagné ce Grand Prix, cela aurait été surtout parce que les autres l’auraient perdu. Maestro est un cheval qui a encore besoin d’apprendre et je savais que je ne pourrais jamais être la plus rapide cet après-midi. Il n’y a pas photo, Marcus a gagné et il n’a même pas eu besoin de prendre une option qui aurait pu encore améliorer son résultat". Les Allemands, qui rêvaient d’un triplé dans la Coupe du monde, qu’ils ont vu s’échapper au profit de Kevin Staut, ont pris leur revanche sur la France ! La France qui n’a aucune raison de quitter l’Aquitaine honteuse, ni toutefois en fanfaronnant.
 
Ses deux piliers, Kevin Staut et Pénélope Leprevost, ont assuré leur statut. Quant aux autres, les résultats sont mitigés, ni inquiétants, ni glorieux. A la suite de ce week-end de Coupe du monde, Kevin et Patrice Delaveau sont largement assurés de participer à la finale de s’Hertogenbosch. En revanche, pour Michel Robert et Simon Delestre, le voyage en Hollande semble bien compromis.
 
Résultats :
1.     Marcus Ehning (GER) & Sabrina 327 0/0/41’26
2.     Pénélope Leprevost (FRA) & Maestro de la Loge 0/0/42’97
3.     Steve Guerdat (SUI) & Nino des Buissonnets 0/4/40’05
4.     Philipp Weishaupt (GER) & Monte Bellini 0/4/41’56
5.     Ludger Beerbaum & Chaman 0/4/42’34
6.     Julien Epaillard (FRA) & Mister Davier 0/8/41’55
7.     Marco Kutscher (GER) & Cash 4/66’29
8.     Roger-Yves Bost (FRA) & Castle Forbes Cosma 4/66’91
9.     Kevin Staut (FRA) & Nangaye de Kergane 4/68’14
10.   Alvaro de Miranda (BRA) & AD Ashleigh Drossel Dan 4/70’08

Avec communiqué

Revivez le parcours de Marcus Ehning et son interview après sa victoire avec Sabrina, ainsi que le barrage au complet:

Le barrage:


 

À lire également...

Réagissez