Mercredi 08 février - 17h01 | ElodieM

KEVIN STAUT S'IMPOSE A BORDEAUX : 'UN SIGNE DU DESTIN ?'

La belle histoire entre Kevin Staut, sa jument Silvana et le Haras des Coudrettes continue de s’écrire sur la piste bordelaise de la Coupe du monde de jumping.

 
On ne pouvait espérer plus beau couple vainqueur, cinq ans après la dernière victoire tricolore en terre bordelaise. Plus d’un an après leur dernière victoire en Coupe du monde, à Genève, en décembre 2010, Kevin Staut et Silvana remportent le Grand Prix de Bordeaux, devant la nouvelle propriétaire de la jument, Emmanuèle Perron-Pette, qui participera à la remise des prix aux côtés de son nouveau protégé. Au palmarès des propriétaires les mieux représentés lors de ce Grand Prix présenté par Equidia Life, Emmanuèle Perron-Pette tient la tête, avec deux chevaux qualifiés (Silvana et Ornella Mail), à la même position que la grande Madeleine Winter-Schulze (propriétaire des montures de Ludger Beerbaum et Marco Kutscher). Emu, le cavalier Staut a tenu à remercier sa nouvelle bienfaitrice devant une arène bondée, qui ne demandait pas mieux que cet exemple concret de la nouvelle dynamique du haut niveau français. « Nous verrons si cette victoire est un signe, en ce début d’année qui sera très importante », commentait Kevin. « Rarement, une cérémonie de remise de prix n’avait été si émouvante », confirmait Edwina Tops-Alexander dont le petit Itot s’est laissé distancer par Silvana de 4/10e seulement.
 
Les parcours concoctés par Uliano Vezzani auront une nouvelle fois démontré le savoir-faire tout particulier de l’Italien, à monter des pistes ni trop exigeantes, ni trop simples, où le juste dosage permet à trente-deux des trente-huit couples de terminer la première manche avec huit points maximum. Pas de pièges, pas de difficultés à première vue insurmontables, mais des erreurs réparties de façon homogène sur l’ensemble du parcours. Dix cavaliers se sortiront de cette première manche sans faute, dont Julien Epaillard, qui aura la difficile tâche d’ouvrir le barrage : huit points malheureusement mais un Mister Davier que l’on n’avait pas vu en telle forme dans le Grand Prix d’un CSI 5* en 2011. Premier double sans-faute, le couple Malin Baryard/ Rêveur ouvrira la voie à cinq autres couples. Avec quatre femmes au barrage, la Coupe du monde de Bordeaux allait-elle, se demandait-on dans les tribunes, enfin tomber, pour la première fois, dans une escarcelle féminine ? Il n’en sera rien, même si la victoire de Kevin est malgré tout la victoire aussi d’Emmanuèle Perron-Pette.
 
Résultats
1.     Kevin Staut (FRA) & Silvana*HDC 0/0/34’16
2.     Edwina Tops-Alexander (AUS) & Cevo Itot du Château 0/0/34’59
3.     Rik Hemeryck (BEL) & Quarco de Kerambars 0/0/35’54
4.     Denis Lynch (IRL) & Contifex 0/0/36’53
5.     Malin Baryard-Johnsson (SWE) & H&M Rêveur de Hurtebise 0/0/37’78
6.     Marcus Ehning (GER) & Plot Blue 0/4/35’35
7.     Philipp Weishaupt ‘GER) & Monte Bellini 0/4/36’60
8.     Luciana Diniz (POR) & Lennox 0/4/37’44
9.     Nina Fagerström (FIN) & Talent 0/4/37’48
10.   Julien Epaillard (FRA) & Mister Davier 0/8/35’63

Revivez le barrage de Kevin Staut grâce à Wan Video.

À lire également...

Réagissez