Dimanche 11 décembre - 13h23 | Daniel

VICTOIRE DE PENELOPE LEPREVOST DANS LE GRAND PRIX GUCCI

Au terme d’un barrage couru à dix-sept, c’est la Française [Penelope Leprevost] qui sort victorieuse du Grand Prix Gucci avec [Mylord Carthago]*HN devant son public et qui succède ainsi à [Marco Kutscher], vainqueur de l’édition 2010.


Quarante-cinq couples étaient au départ du Grand Prix ce dimanche en milieu d’après-midi et le listing laissait présager une belle épreuve et une belle bataille pour la victoire finale.  Le public a très vite répondu présent, encourageant largement les cavaliers français et tout particulièrement [Kevin Staut] et Pénélope Leprevost, qui signent tous les deux un parcours sans-faute en première manche avec [Silvana] de Hus et Mylord Carthago*HN. Ils seront d’ailleurs imités par [Eugenie Angot] avec son très prometteur [Old Chap Tame] qui effectue sa première saison à ce niveau et par [Olivier Guillon] dont [Lord de Theize] semble de plus en plus à l’aise en indoor.

 
Un barrage digne d’une chasse
L’Allemande Janne Friederike Meyer ouvrait le barrage avec son impressionnant [Cellagon Lombrasco] mais sortira de piste avec quatre points, elle ne sera pas la seule. Ils ne sont que sept à réaliser le double clear round et le premier est à mettre au compte de Kevin Staut qui ressortait pour la première fois Silvana sur un Grand Prix depuis Madrid. « Le barrage était difficile avec six oxers dont le dernier très gros et l’enchaînement de virages fatiguait vite les chevaux après les efforts de la première manche. J’ai manqué un tout petit peu de rythme alors j’ai essayé d’assurer le sans-faute », il termine septième. Olivier Guillon et Eugénie Angot sortent respectivement avec quatre et douze points du barrage tandis que Pénélope Leprevost a pris tous les risques prouvant la complicité qui existe entre elle et son cheval. « Je ne suis me suis pas trop occupée du résultat des autres concurrents. Mylord va très bien et il a répondu présent sur tous les risques auquels je l'ai confronté. Je suis très contente car c’est aussi ma première victoire dans un Grand Prix 5*, victoire que mérite beaucoup Mylord », souligne la cavalière. Le Suisse [Pius Schwizer] s’empare de la deuxième place avec [Verdi III] avec un chronomètre de 34,48 secondes, soit huit centièmes de plus que la Française. Scénario plutôt rare, la troisième place de ce Grand Prix est occupée par deux cavaliers, [Meredith Michaels Beerbaum] et [Richard Spooner]. Avec son bondissant [Checkmate] la native de Californie et Allemande d’adoption, a offert au public un spectacle incroyable. «  J’ai pris des risques aujourd’hui mais quand on a un barrage avec dix-sept partants, cela ressemble plus à une chasse et cela va très vite », explique-t-elle. « D’ailleurs il y a des signes qui ne trompent pas. Ce matin au petit déjeuner, quelqu’un a demandé à ma fille de vingt-et-un mois si j’allais gagner le Grand Prix et elle a répondu non », sourit Meredith. Avec un chronomètre de 35,23 secondes, on retrouve ex-æquo avec l’Allemande, Richard Spooner avec [Cristallo].

 
 
 
Résultats :
1- Mylord Carthago*HN & Pénélope Leprevost (FRA) 0.00 0.00 34.40
2- Verdi III & Pius Schwizer (SUI) 0.00 0.00 34.48
3- Cristallo & Richard Spooner (USA) 0.00 0.00 35.23
3- Checkmate 4 & Meredith Michaels-Beerbaum (GER) 0.00 0.00 35.23
5- Viking & Michael Whitaker (GBR) 0.00 0.00 35.34
6- Cedric & Laura Kraut (USA) 0.00 0.00 36.78
7- Silvana de Hus & Kevin Staut (FRA) 0.00 0.00 38.51
8- Mic Mac du Tillard & Angelica Augustsson (SWE) 0.00 4.00 34.82
9-Lord de Theize & Olivier Guillon (FRA) 0.00 4.00 35.00
10- Eurocommerce London & Gerco Schröder (NED) 0.00 4.00 35.22

 
A Villepinte, Elodie Muller

À lire également...

Réagissez