TOP TEN : BILLY TWOMEY INTOUCHABLE

Le podium du Top Ten 2011.

Jeudi 08 décembre - 12h10 | Sophie Eustache

TOP TEN : BILLY TWOMEY INTOUCHABLE

Pour sa onzième édition, la finale du Top Ten IJRC Rolex a sacré un nouveau champion : l’Irlandais Billy Twomey en selle sur Tinka’s Serenade.



L’Irlandais, qui participait là à sa première finale Rolex, a devancé le gratin du jumping international. En effet, les dix meilleurs cavaliers mondiaux s’affrontaient sur une épreuve en deux manches.  Dès le premier parcours, la palanque qui paraissait problématique lors de la reconnaissance a tout de suite posé problème, notamment à Beezie Madden, première à s’élancer et auteur de douze points avec Cortes C. Pour sa première participation, Simon Delestre et Napoli du Ry sortent à quatre points tandis que son compatriote Kevin Staut ne peut empêcher les douze points avec Le Prestige St Lois de Hus. Parmi les sans-faute : Billy Twomey, Denis Lynch, Edwina Tops-Alexander, Rolf-Goran Bengtsson, Eric Lamaze et Ludger Beerbaum. Ce dernier n’aura pas manqué de féliciter le chef de piste : « La première manche n’était pas si difficile puisque le résultat est parfait avec six couples sans-faute sur dix. Mais le barrage était long, technique et il fallait aller vite. »



La surprise Twomey
Ils ne seront que trois à réaliser le clear round en deuxième manche. Beezie Madden rectifie le tir avec Cortes C et sort de piste avec un score parfait. Soirée délicate pour Kevin Staut qui boucle un deuxième tour avec dix-sept points au compteur. De son côté, Simon Delestre sort à huit points et termine finalement huitième de cette grande finale. Petite déception pour Edwina Tops-Alexander qui sort à sept points, après un refus de Vleut. Le couple termine quatrième. Seul Eric Lamaze et Billy Twomey sont doubles sans-faute. Avec Coriana Van’t Klapscheut, le numéro un mondial monte sur la deuxième marche du podium, pour le plus grand plaisir du public parisien. « Je suis très content de la jument. Elle montre qu’elle est compétitive à ce niveau d’épreuve, et pas seulement sur les vitesses. J’espère bien pouvoir gagner un jour cette finale, à laquelle j’ai toujours plaisir de participer », commente Eric Lamaze.



Billy Twomey et Tinka’s Serenade s’offrent un premier sacre, en dominant cette compétition de haut niveau. « Le barrage ressemblait plus à une deuxième manche avec un parcours plutôt long. Je suis très satisfait du comportement de ma jument. Cette victoire est certainement l’une des plus belles pour moi, sur l’une des plus prestigieuses compétitions ». L’Irlandais présentera de nouveau sa fille de Tinka’s Boy, dimanche après-midi dans le Grand Prix.


Résultats :
1 -Tinka's Serenade & Billy Twomey (IRL) 0.00 0.00 48.03
2 -Coriana van Klapscheut & Eric Lamaze (CAN) 0.00 0.00 48.25
3- Gotha FRH & Ludger Beerbaum (GER) 0.00 4.00 50.22
4-Vleut & Edwina Tops-Alexander (AUS) 0.00 7.00 66.19
5- Ninja La Silla & Rolf-Göran Bengtsson (SWE) 0.00 8.00 48.87
6- Verdi III & Pius Schwizer (SUI) 4.00 4.00 57.14
7- Abbervail van het Dingeshof & Denis Lynch (IRL) 0.00 12.00 52.23
8- Napoli du Ry & Simon Delestre (FRA) 4.00 8.00 52.71
9- Cortes C & Beezie Madden (USA) 12.00 0.00 57.51
10- Le Prestige St Lois de Hus & Kevin Staut (FRA) 12.00 17.00 58.40
 

 

A Villepinte, Elodie Muller et Marie-Anaïs Thierry

 

À lire également...

Réagissez