Mercredi 23 novembre - 15h47 | Sophie Eustache

O. GUILLON QUITTE LES ECURIES D'EDOUARD DE ROTHSCHILD

Après avoir travaillé un an pour Edouard de Rotschild, [Olivier Guillon], d’un commun accord avec le mécène israélien, a décidé de mettre fin à ce contrat et de rejoindre ses écuries, en Normandie. Toujours en bon terme avec son ancien employeur, le cavalier s’est vu confier la jument Wonami van den Aard, avec laquelle il a concouru dans des épreuves du CSI5* à Lyon.



« On a travaillé un an ensemble, ça s’est très bien passé et c’est d’un commun accord que nous avons décidé de mettre fin au contrat », a expliqué Olivier Guillon. Le cavalier normand souhaite désormais se concentrer sur la compétition. « Mon employeur avait besoin que j’augmente mes heures, mais ma priorité reste la compétition et je ne peux pas me permettre de passer trois heures par jour chez lui à donner des cours ».



"Ma priorité: la compétition"



Partagé entre les écuries d’Edouard de Rothschild, situées à Ferrière en Brie, et ses propres écuries, Olivier Guillon a donc décidé de rejoindre la Normandie. Il est reparti avec la jument Wonami van den Aard, que lui a confié Edouard de Rothschild pour le remercier de son travail. « C’est une jument de treize ans, qui a du métier. Je l’emmènerai dans des trois et quatre étoiles, pour les épreuves qualificatives, dans le but d’épauler et de préserver mon cheval de tête », précise le cavalier. Il est remplacé par Jessica Kürten, qui rejoindra les écuries d’Edouard de Rothschild en janvier.


S.E

À lire également...

Réagissez