PRO 1 DEAUVILLE : LA PREMIÈRE DE PARADIS LATIN

Paradis Latin et François-Xavier Boudant (Ph. Marc Verrier)

Mardi 08 novembre - 09h38 | ma.thierry

PRO 1 DEAUVILLE : LA PREMIÈRE DE PARADIS LATIN

Après avoir accueilli le Super 10 le week-end dernier, le Pôle international du cheval de Deauville proposait ce dimanche un Grand Prix Pro 1 1,40m qui a attiré soixante-dix partants, parmi lesquels de nombreux cavaliers internationaux comme Philippe Rozier, Reynald Angot, Robert Breul, Marc Dilasser, Jérôme Hurel, Clément Boulanger, ou encore Alexis Gautier.


 
Le parcours technique, concocté par Alain Lhopital, a posé des difficultés à nombre de couples, puisqu’ils ne seront que neuf à se qualifier pour le barrage. Olivier Martin, un Breton installé dans le Calvados depuis un an, fera également partie des sans-faute aux obstacles, mais écopera d’un quart de point de pénalité pour avoir légèrement dépassé le temps accordé avec son sept ans Dutch Promis Z. [Guillaume Foutrier] et Polaris, [Philippe Rozier] avec Pirate Andalou, [Jerome Hurel] associé à Warrior et le Brésilien installé en France Rodrigo Sampaio Peixoto, en selle sur Oursonne, feront tous tomber un obstacle au barrage avant que [Robert Breul] et Uchingo d’Esquelmes ne réalisent le premier tour parfait, qui plus est avec le meilleur chronomètre.

 
[Marc Dilasser] prendra tous les risques avec son bon fils de For Pleasure, Qamaïeu de Montsec, et améliorera le temps de Robert Breul, mais au prix d’une faute, tandis que [Charlotte Gastaldi], gagnante du Grand Prix du CSI 2* de Caen, fautait également avec Nemo d'Adriers, dans un temps nettement moins rapide. Alexandre de Rothschild ignora le chrono et prit tout son temps pour assurer le parcours sans-faute avec Melfos de Sury. Bien lui en prit, puisque même s’il était près de sept secondes plus lent que Robert Breul, De Rothschild s’assurait une place sur le podium.

 
Dernier partant du barrage, François-Xavier Boudant ne se posa pas de questions et joua son va-tout avec Paradis Latin. Pas extrêmement démonstratif mais très efficace, le fils d'Heartbreaker se joua de tous les obstacles pour pulvériser le chrono de Bob Breul de plus d'une seconde et demie. Belle première victoire sur leur terre calvadosienne pour François-Xavier Boudant, habitant Manerbe à une quinzaine de kilomètres au sud de Deauville, et [Paradis Latin], né au Haras de Surrain des Bianchi-Luraschi près de Bayeux. Appartenant au Haras des Brimbelles, Paradis Latin a pris la troisième place du championnat des six ans, puis la deuxième du championnat des sept ans en 2010. Classé cette saison dans les Grands Prix du Grand National de Lure et du Mans, il inspire beaucoup d'espoirs à François-Xavier Boudant : « C'est un cheval qui a un très bon mental et j'espère que l'année prochaine, nous pourrons faire des beaux Grands Prix internationaux. ».

 
 
Le classement :
1. François-Xavier Boudant/Paradis Latin 0+0 35.13
2. Robert Breul/Uchingo d’Esquelmes 0+0 36.68
3. Alexandre De Rothschild/Melfos de Sury 0+0 43.29
4. Marc Dilasser/Qamaïeu de Montsec 0+4 36.24
5. Rodrigo Sampaio Peixoto/Oursonne 0+4 36.94
6. Jérôme Hurel/Warrior 0+4 37.16
7. Philippe Rozier/Pirate Andalou 0+4 37.67
8. Charlotte Gastaldi/Nemo d’Adriers 0+4 40.45
9. Guillaume Foutrier/Polaris 0+4 42.05


A Deauville, Marc Verrier.

À lire également...

Réagissez