Vendredi 21 octobre - 16h49 | ma.thierry

CSI3* Caen: des engagés de choix

Vingt-quatre nations seront présentes à Caen du 21 au 23 octobre pour les CSI2 et 3*, qui marquent la fin des Equiday’s.  Parmi les cavaliers, on retrouvera le Belge Philippe Lejeune, champion du Monde en titre, sacré à Lexington l'an passé, et le Canadien [Eric Lamaze], champion Olympique aux JO de Pékin. La délégation française ne sera pas en reste, emmenée par les vice-champions du monde et d'Europe par équipe [Penelope Leprevost] et [Olivier Guillon].

 

 
 
Cette année, Caen accueille deux compétitions parallèles, le CSI2* et le CSI3*, avec en « bonus » samedi après-midi la finale du Challenge poney du conseil général du Calvados réunissant les meilleurs champions en herbe du département. Les soirées du vendredi et du samedi, dès 19h30, programment exclusivement les épreuves du CSI 3*, avec en point d'orgue le prix région Basse Normandie vendredi soir et le Grand Prix GDE samedi soir, tous deux comptant pour le classement mondial. Pour participer au Grand Prix dominical, les cavaliers devront figurer parmi les vingt-cinq premiers de l'une des deux épreuves. Dimanche 23 octobre, CSI deux étoiles et trois étoiles alterneront à partir de 9h. En début d'après-midi, les meilleurs couples du week-end prendront le départ des Grands Prix : celui du Conseil Général du Calvados pour le deux étoiles puis celui de la Ville de Caen pour le trois étoiles.
 

 

Têtes de série : duel au sommet !

 


 
 
Eric Lamaze, le champion olympique en titre, se retrouvera ce week-end face au champion du monde 2010, [Philippe Lejeune]. Mais ils ne seront pas seuls à se lancer dans cette compétition Indoor. A leurs côtés s'aligneront, entre autres, le champion de Suisse [Hansueli Sprunger] et l'Américaine [Lauren Hough]. Côté Français on retrouvera [Alexis Gautier], double champion de France 2010-2011, Pénélope Leprévost ou encore  [Michel Robert], [Simon Delestre], et [Florian Angot], vainqueur à Caen l’an dernier et venu remettre son titre en jeu.

(source: communiqué)

À lire également...

Réagissez