Dimanche 09 octobre - 08h48 | Daniel

JSF : Vepsom Bel, champion mâle des deux ans

L’édition 2011 des Journées Selle Français a sacré, vendredi, son champion des Selles Français mâle de deux ans. Le titre revient à Vepsom Bel, né dans l'Ain, chez le Docteur-Vétérinaire Frédéric Neyrat, à Beligneux le Haras. C'est un fils d’Epsom Gesmeray et Contessa par Contender. Epsom Gesmeray, dont les premières générations de produits sortent actuellement et qui fut un très grand gagnant CSI sous couleurs allemandes puis japonaises, et la mère de Vepsom Bel, appartiennent à Frédéric Neyrat.


Vigo Cecé (Quaprice Bois Margot Quincy x Lady Pouilly par Diamant de Semilly) prend la deuxième place du podium de ces Selle Français mâle de deux ans. Il est né chez Christophe Choain à Pouilly sur Serre (Aisne). Il est issu d’une lignée maternelle Selle Français très haut de gamme. En effet, on doit à sa deuxième mère Darline V le très bon Monark (ISO 164). Sa troisième mère Onorine a produit entre autres l’étalon Col Canto (ISO 145). Sa quatrième mère n’est autre que Ballerine III, à qui l’on doit Grand Cœur A (ISO 175), et la fameuse Javotte D, d’où descend, pour ne citer qu’elle, Sophie du Château (ISO 147), mère d’Itot du Château (ISO 185).


A la troisième place, on retrouve Vincento des Forêts. C’est un fils de Calvaro et Sitelle de la Pomme par Quidam de Revel, qui présente d’excellents moyens à l’obstacle. Il est né dans la Manche, chez Fabrice Paris, à Couvains, et appartient à Muriel Ranger (Elevage d’Emm).


Von Chacco Ixe prend la quatrième place. Ce fils de Chacco Blue et Ixelle Ixe par Nidor Platière est né chez Jean Lefebvre à Signy l'Abbaye (08). Sa mère Ixelle Ixe est à l’origine d’Onasixe (ISO 136). Sa deuxième mère Very Nice Girl a produit l’étalon Easy Boy (ISO 151).


Vroom d’Eglefin (Quite Easy x Nougatine d’Eglefin par Flyer) est cinquième. Il est né chez Claudine Digard à Fumichon (14) et appartient à Mr Raymond Lefèvre (Elevage Ste Hermelle). Sa première mère Nougatine d’Eglefin (ISO 154) a produit Oligopol d’Eglefin. Sa troisième mère est La Pironnière, indicée 164. Sa quatrième mère Gourmande a produit Manouche (ISO 145), Quincy Pironnière (ISO 164), et bien sûr Urleven Pironnière (ISO 181).


Source : communiqué ANSF

À lire également...

Réagissez