Lundi 10 octobre - 10h49 | ElodieM

'L'objectif: emmener Old Chap Tame vers le grand sport', Eugénie Angot

Deuxième au championnat de France à Fontainebleau après un joli double sans-faute et premier au Grand National d’Auvers il y a six mois, le couple [Eugenie Angot] et [Old Chap Tame] continue sa progression dans le grand sport avec, en tête, l’objectif des Jeux olympiques et des Jeux équestres mondiaux en 2014.


 



Grand Prix replay :
Comment avez-vous trouvé Old Chap Tame à Fontainebleau ce week-end, quelle a été sa progression depuis sa victoire à Auvers?

Eugénie Angot: Le cheval a fait un double sans-faute, ce qui nous a permis de nous classé deuxième, alors forcément, je l’ai trouvé très bien. Il faut savoir que c’est un jeune cheval qui a peu de métier. Il a fait quelques épreuves à cinq et six ans, mais il a vraiment commencé sa carrière à sept ans. Il a donc encore beaucoup à apprendre. Ces six derniers mois, nous avons été à son écoute, en suivant un parcours classique avec des épreuves de Grand national, des CSI3* et 2* et quelques épreuves cinq étoiles. Il fait son petit bout de chemin. L’objectif est de l’amener vers le grand sport, avec la participation aux grands concours de cet hiver.

 




Grand Prix Replay : Vous montez aussi Panama Tame. Comment en êtes-vous venue à monter des chevaux des mêmes propriétaires (Patrick Bizot et SNC Brohier) ?

Eugénie Angot: On a commencé par me confier Old Chap Tame puis Panama Tame et comme les choses se passent très bien, je vais continuer à me voir confier des chevaux de ces propriétaires. Je m’entends très bien avec eux, tant avec Patrick Bizot qu’avec l’élevage Brohier, nous partageons la même vision de l’équitation. Je suis amie avec eux, ça permet une vraie relation de complicité et de confiance.
 


Grand Prix Replay : Les propriétaires ont signé un partenariat avec la FFE, qu’est ce que ça va changer pour vous ?
Eugénie Angot: Ca ne va rien changer, mais ça va ouvrir des portes à Old Chap Tame, qui est un excellent cheval. Ce partenariat permet de créer un climat de confiance entre les propriétaires et la FFE en vu des Jeux olympiques et des Jeux équestre mondiaux.
 


Grand Prix Replay : L’objectif serait plutôt les Jeux olympiques 2012 ou les Jeux équestres mondiaux en 2014 ?

Eugénie Angot: Old Chap Tame a peu de métier, et je crains qu’il manque de maturité pour les Jeux olympiques de Londres. Connaissant le potentiel du cheval, une qualificatio aux JO est quand même possible. Ça va dépendre de l’évolution du cheval ces prochains mois. Pour les Jeux équestre mondiaux, c’est certain qu'on y sera et pour une médaille.
 


Grand Prix Replay : Comment gérez-vous l’entrainement d’Old Chap Tame et de Panama Tame ?

Eugénie Angot: Je travaille plein de chevaux à l’écurie, dont quatre que je sors sur des grosses épreuves. Chaque cheval a donc un travail adapté à son potentiel. [Panama Tame] a plein de qualités mais le cheval de tête de l’écurie reste Old Chap Tame, c’est donc lui qui passe en priorité pour l’entrainement et les concours.
 


Grand Prix Replay : Le prochain rendez-vous est le CSI 3* de Caen en Indoor. Qu’attendez-vous d’Old Chap Tame qui a surtout couru en outdoor ?

Eugénie Angot: J’irai peut être une fois en manège avant l’épreuve mais en général, les chevaux bons en outdoor sont aussi bons en Indoor. Il faudra qu’il prenne ses marques à l’intérieur mais je m’attends à une bonne performance même si le CSI de Caen n’est pas une fin en soi. On ne se met pas la pression, l’important c’est l’expérience que gagne le cheval à chaque épreuve.

Propos recueillis par Sophie Eustache

À lire également...

Réagissez