Donaueschingen : Les Suisses sur tous les fronts !

Janika Sprunger & Paloubet d'Halong (Ph. Christian Gerhard)

Dimanche 25 septembre - 22h08 | ma.thierry

Donaueschingen : Les Suisses sur tous les fronts !

Depuis vendredi après-midi, la Suisse hippique a pris les avant postes du concours de Donaueschingen. En CSO, la jeune cavalière baloise [Janika Sprunger] réalise le doublé en remportant le Grand Prix de vendredi et la Spéciale de ce samedi. Vendredi d’abord, la jeune cavalière baloise a montré tous ses talents avec le jeune Paloubet d’Halong, un très bon fils de Baloubet du Rouet que l’on avait pu apprécier sur le championnat SHF sous la selle de Laurent Guillet. Le jeune alezan a fait démonstration de ses moyens sur un parcours où bien des favoris ont peiné.


Si à la reconnaissance, le tracé d’Olaf Petersen Jr ne semblait pas trop compliqué, les combinaisons, du triple et du double en dernière ligne sont rapidement devenues les juges de paix de ce Grand Prix Mitsubishi ! Si [Steve Guerdat] a réussi dans une ultime volte à remettre Nino des Buissonnets sur la bonne trajectoire (vingt-trois points au final), [Kevin Staut] a préféré lever le képi suite aux réticences de Major de Coquerie tandis que Bosty perdait le contrôle de Nifrane de Kreisker (huit points). Pénélope Leprevost rejoint les treize barragistes pour conclure à la neuvième place pour une barre de [Topinambour].


Samedi, c’est d’abord Pius Schwizer qui, en remportant le Grand Prix, a marqué d’une croix blanche le beau terrain en herbe de la source du Danube. En selle sur Verdy III, il réduit d’une seconde le chrono de Katrin Eckermann et sa Lolita qui en 42’20 gardent tout juste la deuxième place devant [Philipp Weishaupt], troisième avec Souvenir en 42’22  ! Poursuivant sa réussite, Janika Sprunger s’impose ensuite dans la Spéciale de ce samedi. Un parcours à 1,50m où elle signe le double sans-faute avec son gris JL Komparse. Une victoire partagée pour Janika : d’abord par le chrono de 41’40 égalé dans la même foulée par Tobias Mayer sur Alouta puis avec sa mère, Dominique, qui a pu apprécier la nouvelle victoire de sa fille en guise de cadeau d’anniversaire. Bosty sauve une nouvelle fois les couleurs de la France en prenant la quatrième place avec un double sans-faute de [Castle Forbes Vivaldo], devancé au chrono par Lars Nieberg sur la fille de Quick Star, Quiletta du Domaine. Autre belle réussite française que celle d’Alexis Champion qui en selle sur Ubris remporte la Spéciale à 1,40m.


Dressage :
Donaueschingen était aussi l’un des premiers gros rendez-vous de dressage depuis les championnats d’Europe. L’Allemande [Ulla Salzgeber] remporte le Grand Prix avec Herzruf's Erbe devant la Hollandaise [Anky Van Grunsven] à nouveau au top avec Salinero et Uta Graf qui prend la troisième marche sur ses terres grâce à une superbe reprise de Lenoir.



Attelage :
Les Suisses apprécieront encore la seconde place de Werner Ulrich dans l’épreuve de marathon d’attelage à quatre, juste derrière l’Allemand Georg Von Stein. Une nouvelle performance après sa victoire dans l’épreuve de maniabilité  pour l’expérimenté meneur suisse qui devrait lui assurer le podium en attendant de savoir la hauteur de marche !




Christian Gerhard

À lire également...

Réagissez