Lundi 26 septembre - 12h25 | ElodieM

Programme chargé pour le complet en 2012

Avant le début de l’ultime étape du Grand National de concours complet, qui se tient jusqu’au dimanche 25 septembre au Haras de Jardy, le sélectionneur de l’équipe de France, Laurent Bousquet accompagné de [Nicolas Touzaint] et de [Didier Dhennin], a fait le point sur les championnats d’Europe de Luhmühlen, sur la prochaine saison du Grand National et sur les JO de Londres.

 

 
Didier Dhenin commençait par rassurer l’audience présente sur l’état de santé de [Must des Sureaux] qui n’avait pas pu prendre le départ du saut d’obstacles à Luhmühlen. « La blessure est moins importante que ce que nous pensions, souligne le cavalier, il doit encore passer une échographie mais il devrait reprendre l’année prochaine et de toute façon il est qualifié pour Londres ». De son côté, avec pour objectif premier les JO de Londres l’été prochain, Nicolas Touzaint confiait être très content de la façon dont s’était comporté [Neptune de Sartene] en Allemagne et ajoutait compter tout particulièrement sur lui pour l’échéance olympique. L’objectif du moment avec [Hildago de l Ile], avec lequel il participe au Grand National de Jardy, reste Pau puisqu'il aura seize ans au moment des JO et que son autre monture, [Lesbos], qu’il considère comme la plus qualiteuse, est un peu trop fragile pour pouvoir réellement se projeter.
 

 
Les nouveautés du Grand National
Concernant le Grand National 2012, cinq étapes sont au programme de la prochaine saison qui débutera début mars à Tartas avant de rejoindre Vittel au mois de juin, qui sera vraisemblablement la dernière étape à laquelle les chevaux pour les JO participeront. Vittel propose un terrain varié qui se rapproche du terrain que les couples auront à affronter à Londres. Les Ecuries partiront ensuite à Sandillon en juillet avant de se retrouver à Jardy toujours en septembre mais avec une date avancée d’une semaine. Enfin, nouveauté 2012, la dernière étape se tiendra à Saumur en novembre, qui permettra de faire démarrer de nouveaux couples sur ce niveau. Enfin, le circuit du Grand National sera rejoint par un circuit réservé aux chevaux de sept ans basé sur les normes techniques du niveau Pro 1.  « Ce circuit permettra de comparer entre eux les sept ans tout au long de la saison et servira de sélection pour la finale du Lion », explique Laurent Bousquet. Ces nouvelles épreuves permettront aussi aux cavaliers de voir leur gain en concours augmenter, ce qui n’est pas vraiment le cas ces derniers temps, avec une dotation sur chaque étape de ce circuit de 4000 euros provenant de la FFE. « Je trouve ce circuit positif sur de nombreux points dont les dotations, commente Nicolas Touzaint, mais je suis un peu plus septique sur l’organisation des cavaliers. Si un cavalier a déjà deux ou trois chevaux d’engagés sur plusieurs épreuves, cela peut devenir vite compliqué. Je ne me vois pas courir six dressage, six cross et six CSO sur un même week-end », ajoute-il.
 

 
Objectif Londres
Enfin, le dernier point abordé lors de cette conférence de presse était bien évidemment les Jeux olympiques de Londres. Les cavaliers participeront d’ores et déjà à plusieurs compétitions tests comme le CCI 2* de Lignières fin septembre, le CCI 3* de Boekelo mi octobre ou bien le CCI 4* de Pau le week-end du 16 octobre. Le Grand National servira bien évidemment de support pour la préparation des JO tout comme les internationaux et comme pour les championnats d’Europe, les cavaliers auront un programme personnalisé en fonction de leurs besoins. Les chevaux ont jusqu’au 31 juin 2012 pour se qualifier pour les JO, ce qui laisse un peu de temps au sélectionneur pour observer toute l’année les couples qui s’illustreront en compétition. Henk Nooren interviendra de nouveau sur le travail à l’obstacle des dix/douze meilleurs couples. « D’un point de vue qualitatif nous avons vu à Luhmühlen que nous étions bon mais d’un point de vue quantitatif nous devons avoir encore plus de couples », précise Laurent Bousquet. « Il faut que nous continuons à nous améliorer dans les trois disciplines pour nous présenter dans les meilleures conditions possibles », conclu-t-il. Enfin, pour le partenariat « Jouez les Jeux » qui a pour objectif de signer des contrats avec les propriétaires de chevaux en vue des JO avec la FFE, les négociations sont encore en cours avec les propriétaires désireux de faire partie de l’aventure.
 

 
 
Elodie Muller
 

À lire également...

Réagissez