Jeudi 22 septembre - 16h07 | ElodieM

Madrid: Rolf-Göran Bengtsson sacré

La finale des championnats d’Europe de saut d’obstacles aura réservé son lot de surprises avec une deuxième manche passionnante pleine de suspense et de rebondissements. Après une première manche où seuls huit couples sortaient sans-faute, l’ultime épreuve a finalement sacré le Suédois [Rolf-Goran Bengtsson] qui remonte de la cinquième à la première place avec [Ninja la Silla].

 

 
Pour la première manche, le chef de piste espagnol Santiago Varela a monté un parcours avec douze obstacles pour quinze efforts plutôt difficile avec une dernière ligne qui sera fatale à de nombreux cavaliers dont [Olivier Guillon] et [Penelope Leprevost]. Le cinq aura aussi été assez fautif et plus particulièrement en milieu et fin d’épreuve notamment pour le champion d’Europe en titre [Kevin Staut], [Nick Skelton] et [Carsten Otto Nagel]. Michel Robert aligne un nouveau sans-faute avec Kellemoi de Pepita laissant croire de plus en plus à une médaille tricolore individuelle. En embuscade à la cinquième place, Rolf-Göran Bengtsson signe aussi le sans-faute avec Ninja la Silla. A l’issue de cette première manche le classement a donc un peu bougé avec en tête Gerco Schröder en selle sur Eurocommerce New Orleans devant Carsten-Otto Nagel avec Corradina et Nick Skelton sur Carlo. Rolf-Göran Bengtsson gagnait une place tandis que Michel Robert pointait à la cinquième place.

 
Une deuxième manche captivante
Pour la deuxième manche, trois cavaliers ont décidé de ne pas repartir, l’Espagnol [Julio Arias], la Suédoise [Malin Baryard Johnsson] et l’Allemande [Janne Friederick Meyer] et le parcours avait changé en passant à dix obstacles et surtout une ligne finale avec triple (deux fois une foulée) puis verticale étroit et enfin oxer en sortie, qui vaudra à Gerco Schröder de retomber de la première à la quatrième place pour huit points en deuxième manche. Le premier Français à entrer en piste pour cette ultime épreuve, Olivier Guillon, commet la faute dès le deuxième obstacle avec Lord de Theize et préfère donc abandonner. Viendra ensuite quatre sans-faute avec Ludger Beerbaum et Gotha, Pénélope Leprevost et Mylord Carthago, Jeroen Dubbeldam avec BMC Van Grunsven Simon et Henrick von Eckermann en selle sur Coup de Cœur. Michel Robert qui courait pour la médaille individuelle fait deux fautes avec une Kellemoi qui commençait peut-être à accuser un peu le coup.
Avec les quatre derniers couples qui se tenaient dans un mouchoir de poche tout pouvait arriver et la loi du sport aura offert au public venu nombreux une finale digne de ce nom. Rolf-Göran signe un nouveau sans-faute tandis que Nick Skelton couche une barre avec Carlo. Carsten-Otto Nagel se fera lui aussi piéger avec quatre points de Corradina. A l’entrée de Gerco Schröder en piste, le suspense est à son maximum et la première barre d’Eurocommerce New Orleans ne fera qu’augmenter la pression qui pesait sur le Néerlandais qui ajoute à ce quatre points une nouvelle faute sur l’ultime obstacle de ce championnat 2011. Rolf-Göran Bengtsson est donc sacré champion d’Europe et succède ainsi à Kevin Staut, Carsten-Otto Nagel s’empare de l’argent et Nick Skelton du bronze. « Je suis vraiment très fière de Ninja qui a très bien sauté tout le week-end même si je pensais mes chances de médaille anéanties après la journée de vendredi », souligne le nouveau champion d’Europe avant de remercier avec humour ses collègues cavaliers pour lui avoir permis de monter sur la plus haute marche du podium.
Le bilan français est donc plus que positif à un an des JO de Londres même si la régularité au fil des épreuves doit encore être améliorer pour pouvoir s’affirmer un peu plus en individuel.
 

 
 Résultats:
1-Ninja La Silla & Rolf-Göran Bengtsson (SWE)
2- Corradina & Carsten-Otto Nagel (GER)
3- Carlo & Nick Skelton (GBR)   
4- Eurocommerce New Orleans & Gerco Schröder (NED)
5- Coupe de Coeur & Henrik von Eckermann (SWE)
6- BMC van Grunsven Simon & Jeroen Dubbeldam (NED)
7- Mylord Carthago*HN & Pénélope Leprevost (FRA)    
8- Gotha FRH & Ludger Beerbaum (GER)
9- Winningmood & Luciana Diniz (POR)
10- Louis & Beat Mändli (SUI)
 

 
A Madrid, Elodie Muller

À lire également...

Réagissez