La voltige a rendez-vous au Mans

Nicolas Andreani tentera de conserver son titre européen

Jeudi 18 août - 10h15 | ElodieM

La voltige a rendez-vous au Mans

A partir du 16 août et jusqu’au 21, le Pôle européen du cheval est l’hôte des Championnats d’Europe de voltige Seniors et Juniors. Si dés aujourd’hui les équipes présenteront leurs chevaux à la visite vétérinaire, les festivités commenceront réellement mercredi avec en ouverture l’Imposée Junior femme. Le Boulerie Jump au Mans accueillera donc près de trois cents athlètes représentant une quinzaine de nations, dont le champion d’Europe en titre, le Français Nicolas Andréani.


 

Candidat à sa succession, le Français, qui présentera pour l’occasion un tout nouveau programme libre, aura pour adversaire principal le Suisse Patrick Looser, champion du monde en titre et récent vainqueur de la finale Coupe du monde et du CHIO d’Aix-la-Chapelle. Ivan Nousse, présent lui aussi à la finale Coupe du monde, est l’autre cartouche du clan tricolore qui jouera cette fois à domicile.

Chez les femmes, c’est la Britannique Joanne Eccles, championne d’Europe et championne du monde en titre, qui sera la grande favorite. Sa soeur Hannah ainsi que Lucy Phillips peuvent toutes deux prétendre au podium, tout comme la Russe Maria Bondar. Côté tricolores, la championne de France Anne-Sophie Musset-Agnus peut, elle aussi, se mêler à la lutte pour les places d’honneur.
En équipes, le combat sera acharné entre la Grande-Bretagne et l’Allemagne, pays où la voltige est l’une des disciplines phare de l’équitation. La France, quant à elle, ne présentera pas d’équipe chez les Seniors, en revanche, grande première, il y aura deux pas de deux.
 


Ces championnats d’Europe 2011 promettent donc d’être forts en émotions et le public est assuré d’assister à des prestations de très haut niveau. Le vendredi soir, Jean-François Pignon présentera son spectacle Liberté alors que la journée de dimanche sera consacrée aux finales libres individuelles et à la finale libre par équipe Seniors.
 

 
(Source FFE)

À lire également...

Réagissez